X

Recherches fréquentes

Edito

Les bienfaits du printemps

18 mars 2019

Je fais partie des gens qui aiment le rythme des saisons. Elles sont un repère quand le quotidien s’accélère. Les saisons nous ramènent à notre condition d’humains, nous rappellent à quel point la nature est extraordinaire de beauté et de complexité. Prenez le printemps qui se pointe cette semaine. Si comme moi vous aimez le ski, la montagne, et que vous souffrez du rhume des foins, vous n’avez franchement pas de quoi vous réjouir de son arrivée. Mais je dois reconnaître que les jours qui s’allongent, les températures qui deviennent décentes et, surtout, la promesse de l’été à venir font que cette saison de transition ne m’est finalement pas si antipathique que cela. Si l’automne, dans son festival de couleurs et de fin de cycle se prête bien au bilan existentiel, le printemps et son retour des beaux jours a lui le don de vous donner la pêche, de vous transmettre une certaine joie de vivre, de vous faire aller de l’avant.

Cette semaine, nous nous penchons sur le printemps «scientifique» (lire notre Zoom). Les données statistiques concernant cette saison sont riches en enseignements. Ainsi, le printemps arrive dans nos contrées deux à trois semaines plus tôt qu’il y a 30 ans, avec des pollens de noisetier aperçus au Tessin à fin décembre déjà. Vous lirez également que le printemps se déplace, s’installe, à raison de 40 km par jour en moyenne, en direction du nord, et à un rythme bien plus rapide d’ouest en est. Passionnant. La magie des saisons, le miracle de la nature.