X

Recherches fréquentes

Edito

Puisqu'il délie les langues…

11 mars 2019

Son histoire à lui se pointe dans la nuit des temps, dans ce lointain des millénaires d’avant notre ère que les historiens nomment élégamment néolithique et que des chercheurs situeraient bien, en l’occurrence, à quelque 7000 ans de nous. Voilà qui, n’est-ce pas, plutôt en jette et qui, à l’aune de nos existences, désarçonne nos repères…

Mais alors quant à savoir qui est vraiment l’inventeur du fromage, de ce fromage aux origines millénaires, la question est, par Aristée! (le demi- dieu grec de la fabrication du fromage), et même aux dernières nouvelles, encore bien ouverte. Qu’à cela ne tienne! A sa table, on remonte le temps et on discourt, on le décline dès ses premières vertus. Mais si, vous dit-on, transformer le lait en fromage, c’est faire perdurer le lait, le conserver plus longtemps. C’est aussi plus facilement le stocker et avoir en réserve une ressource de protéines. Et voilà qu’on le voit, ce fromage, qui est là, aux repas et dans les âges, qui réconforte les travaux et les jours, jusqu’à plus loin prendre dans d’autres palais ses quartiers de noblesse…

Nous vous tendons une histoire du fromage sur le plateau du Zoom de cette semaine (page 18) et nous allons à la rencontre, dans cette édition différente pour chacune de vos régions (page Une et pages 22 et 23), des fromagers ou producteur de lait de Satigny, de Saignelégier, de Tourtemagne, du Pays-d’Enhaut, de Charmey, de Lourtens. Dans ces pas de mars et dans les promesses du proche printemps, belle semaine à vous!