X

Recherches fréquentes

ACTUEL
NOUVEAU MAGASIN

Lever de rideau pour le nouveau magasin Fooby

Le premier magasin Fooby a ouvert ses portes à Lausanne: une étape historique dans un décor illustre, celui de l’ancien Kursaal-Théâtre de Bel-Air. Un pays de cocagne pour tous les amoureux de la gastronomie.

PHOTO
Heiner H. Schmitt | Nicolas de neve
12 mars 2019

Lorsque l’on entend parler de Fooby, on pense tout d’abord à la plateforme culinaire en ligne qui remporte un franc succès. Désormais, chacun peut aussi faire l’expérience gustative et olfactive de Fooby: dans le cadre historique de l’ancien Kursaal-Théâtre de Bel-Air, à Lausanne, trois étages sont dédiés au fumage du poisson, à la torréfaction du café, à la production de charcuterie et à la préparation du pain.

 

Magasin Fooby: de la table à la beauté

Le magasin est un paradis pour les gourmets: ceux-ci y trouveront des boissons et spécialités régionales, nationales et internationales, ainsi qu’une ligne de produits Fooby exclusive avec des baguettes au levain préparées à base de farine régionale et bien plus encore. Des articles de cuisine, des décorations de table et des produits de beauté complètent l’offre. Et pour les clients qui souhaitent déguster leurs achats directement sur place, des sièges confortables ont été installés.

Les employés coupent saucisses et viande en tranches.

«Avec leurs hauts plafonds et la clarté qu’ils offrent, ces lieux impressionnants constituent une opportunité unique dont nous avons extrêmement bien tiré parti», se réjouit Joos Sutter (54 ans), président de la Direction générale de Coop. La question de savoir si le projet pilote de Lausanne fera des émules avec la création d’autres filiales Fooby n’a pas encore été tranchée. Ce qui est sûr, c’est que «le concept sert de laboratoire en vue du développement de Fooby et de l’ensemble du groupe Coop, explique Joos Sutter. Dans ces lieux, nous pouvons tester des idées nouvelles et surprenantes.»

Les employés préparent des salades fraîches.

Le nouveau concept de magasin, misant sur l’élégance et l’originalité et alliant style de vie, artisanat culinaire et fraîcheur, représente une suite logique et cohérente de la plateforme en ligne. Avec celui-ci, Fooby fait le lien entre le monde culinaire numérique et traditionnel.

 

«Notre laboratoire d'essais culinaires»

L’essentiel sur le nouveau magasin Fooby en cinq questions à Philipp Wyss (52 ans), chef de la Direction Marketing/Achats chez Coop.

Le chef du marketing Philipp Wyss (à g.), et Joos Sutter, chef de Coop, sont enthousiasmés par le nouveau magasin Fooby.

Avec Fooby, Coop passe du numérique à l’analogique. Qu’est-ce qui se cache derrière ce phénomène?

Avec Betty Bossi et Fooby, Coop occupe en Suisse une place de leader dans le domaine des compétences culinaires. Si l’on considère ces deux offres, plus de 12 millions de pages de recettes sont consultées chaque mois sur nos plateformes et des millions de fiches de recettes sont distribuées chaque année dans nos points de vente. Un phénomène qui nous a incités, avec Fooby, à franchir le pas du commerce stationnaire.

Qu’est-ce que le nouveau magasin Fooby a de particulier?

Le nouveau magasin qui a vu le jour à Lausanne est un laboratoire culinaire. Il nous permet de nous inscrire dans l’esprit du temps, puisqu’il combine habilement inspiration et achats.

En quoi se distingue-t-il d’un supermarché Coop ordinaire?

Le nouveau magasin Fooby est tourné vers les nouveaux produits et vers l’expérience culinaire. Faire ses courses tout en jouissant de mets raffinés ou encore d’une bière régionale sur place: tel est l’angle choisi. Nous proposons également, par exemple, de nouvelles marques de cosmétiques exclusives.

D’autres magasins Fooby sont-ils prévus?

Le critère déterminant est que les lieux doivent s’accorder avec le concept de magasin Fooby, une donnée qui représentera assurément un défi.

Les produits présentés dans le magasin Fooby seront-ils aussi bientôt proposés en ligne, sur la plateforme culinaire?

Dans un premier temps, les produits Fooby sont proposés en exclusivité dans le magasin Fooby de Lausanne.


L’histoire d’un succès

Fooby a été lancé il y a environ deux ans. Depuis, la plateforme culinaire n’a cessé de croître et d’évoluer. L’offre qui a commencé avec un magazine, une appli et des fiches de recettes distribuées dans les points de vente, s’est étendue à des livres de cuisine et de pâtisserie, à un grand nombre d’événements jusqu’à ce magasin Fooby. Une véritable communauté s’est en outre formée sous l’égide de Fooby, permettant à des passionnés de cuisine de rencontrer des blogueurs, des cuisiniers et des boulangers. Près de 3000 recettes sont publiées sur le site Fooby.ch, avec 80 nouvelles propositions par mois.

www.fooby.ch