X

Recherches fréquentes

ACTUEL
EN COULISSE

Miracle tonic

Grâce à Wonderleaf, il existe une alternative sans alcool au gin, à la fois expérience gustative exceptionnelle. Ses créateurs ont travaillé plus d’un an sur cette composition innovante.

PHOTO
Heiner H. Schmitt, DR
03 juin 2019

Le gin a fait son grand retour dans les bars. Ingrédient du martini, d’un Tom Collins ou, bien entendu, du légendaire gin tonic, cette boisson spiritueuse obtenue par distillation de baies de genièvre, coriandre, romarin et autres épices, est dans tous les palais. Mais pas question de prendre le volant après en avoir siroté plus d’un verre.

Forts de ce constat, Raphael Vollmar (42 ans) et Gerald Koenen (43 ans), fondateurs de Rheinland Distillers, se lancent un défi. «En 2016, nous avons publié un poisson d’avril sur Facebook, annonçant un gin sans alcool», raconte Gerald Koenen. Leur entreprise, basée à Bonn (D), s’est déjà forgé un nom grâce au gin Siegfried, distingué par de nombreuses récompenses au niveau international. «Notre communauté a pris cette idée farfelue au sérieux et a réagi de façon si positive que nous l’avons attentivement écoutée.» Peu de temps après, nos deux pionniers se lançaient dans la création du Siegfried Wonderleaf.

Raphael Vollmar et Gerald Koenen sont les fondateurs de Rheinland Distillers.

«Nous avons planché plus d’une année sur ce projet, cherchant à savoir comment obtenir une boisson sans alcool par distillation, à partir des arômes contenus dans nos extraits de plantes», admet Raphael Vollmar. Les distillats de plantes sont des arômes et essences végétales qui donnent ce goût si particulier. «La fabrication s’est révélée plus complexe que celle du gin classique car, outre la distillation, nous avons dû appliquer d’autres méthodes», commente-t-il. «Tous les extraits de plantes ne se prêtent pas à une extraction sans alcool.» Il a fallu repenser les recettes, les quantités et les méthodes. Les deux inventeurs n’en diront pas plus, secret de fabrication oblige.

Le Siegfried Wonderleaf ne cherche pas à reproduire le goût d’un «vrai» gin. «Notre nouvelle boisson est davantage une alternative à part entière qu’un simple substitut de gin», affirme Gerald Koenen. Le Siegfried Wonderleaf ne s’en prête pas moins à la création de cocktails divers. «Toute la magie du Wonderleaf opère dès qu’il entre dans la composition d’une boisson équilibrée, long drink ou cocktail. Et là, tout est permis!»

 


Recette de Cocktail: A Wonderleaf A Day

Ingrédients

  • ¼ de pomme verte
  •  6 cl de Wonderleaf
  •  2 cl de miel de lavande
  • 3 cl de jus de citron
  •  2 cl de blanc d’œuf

Préparation

Dans un shaker, écraser un peu la pomme à l’aide d’un pilon. Verser les autres ingrédients et secouer avec de la glace pilée. Filtrer dans un verre à cocktail rempli de glaçons.