X

Recherches fréquentes

Acutel

Par passion des pâtes

L’histoire de la success story de Giovanni et Gian Luca Rana: le père fonde le Pastificio à Vérone en 1962 et le fils conquiert le monde entier avec des productions qui sentent bon l’authentique cuisine italienne.

PHOTO
Heiner H. Schmitt, DR
15 avril 2019

La joyeuse table d’extérieur de la famille Rana, avec le fondateur Giovanni et son fils Gian Luca Rana (à gauche).

Imaginez une fête de famille, une tablée de 3200 personnes, dans la campagne de l’un des nombreux et magnifiques bourgs de la plaine vénitienne. Devant chaque invité se dresse un plat de tortellinis frais, savoureux, créés avec passion, compétence et beaucoup de dévouement. Au centre siège le fondateur d’une entreprise productrice de pâtes fraîches, lequel est aussi un symbole du succès de l’industrie alimentaire italienne dans le monde: Giovanni Rana. Son visage est comme dans la publicité, avec son expression à la fois bonne et souriante.

Né en 1937, Giovanni Rana véhicule les valeurs d’une génération forte, capable de se relever après la tragédie de la guerre. Jeune, il commence à travailler dans la boulangerie familiale. Son coup de génie? Deviner que les pâtes vont être l’avenir. Nous sommes au début des années 1960. Giovanni décide alors de préparer des tortellinis en compagnie de Laura, sa fiancée, dans le petit laboratoire mis à leur disposition par le père de celle-ci.

Une saga familiale est née

Et dire que la mère de Giovanni le traitait de fou! A l’époque, les tortellinis faits maison se mangeaient uniquement le dimanche. Mais ce jeune homme d’une vingtaine d’années avait déjà compris que la mutation de la société industrielle aurait une conséquence directe sur le  manque de temps des femmes à la préparation des pâtes à la maison. Et bien lui en a pris. En peu de temps, le Guzzino rosso, acheté 18 000 lires à un retraité du village, ne suffira plus pour transporter la quantité de pâtes qu’il livre personnellement à ses clients. L’histoire du tortellino italien le plus connu au monde commence en 1962 aux portes de Vérone.

La dimension artisanale cède vite le pas aux procédés industriels, mais sans jamais renoncer à la qualité. Son fils Gian Luca Rana – PDG passionné – travaille sans relâche afin d’améliorer les installations, les rendre plus efficaces et en mesure de fabriquer un produit sain, frais et bon, tout en conservant les caractéristiques, la saveur et la forme des pâtes confectionnées à la main. Des 15 kg de tortellinis par heure des débuts, on est passé aux milliers actuels par ligne de production.

Gian Luca affronte le défi de la concurrence mondiale avec une technologie brevetée, le contrôle constant de la qualité, plus de 1000 types de produits et quelque 200 farces différentes, des ingrédients frais et entiers travaillés au sein de l’entreprise et contrôlés à chaque étape de la production. Et les critères de qualité sont stricts: les pâtes doivent être tendres, minces et souples. Et pour les préparer, aucun colorant ni conservateur, mais huit œufs frais par kilo de farine. L’entreprise comprend de grandes cuisines et des laboratoires d’analyse.

Les chefs, les chercheurs et les ­goûteurs du contrôle qualité, prodi­gieusement doués pour  reconnaître la moindre différence de goût, testent le produit plusieurs fois. Car la saveur doit rester intacte et la qualité au plus haut niveau.

Une dimension internationale

Gian Luca Rana est porteur des valeurs familiales. Il fait participer ses collaborateurs et les motive. Son regard porte loin. C’est lui qui valorise le potentiel de l’entreprise au-delà des frontières italiennes: il investit dans l’innovation, lance un pôle Recherche & Développement qui étudie et développe de nouvelles recettes et des gammes de produits pour répondre aux exigences des consommateurs. Son objectif est de répandre les produits Rana et par là même la joie de la bonne cuisine italienne dans l’Europe tout entière. En 2012, Gian Luca Rana  gagne les Etats-Unis et emporte les pâtes fraîches avec lui. Il ouvre son premier centre de production américain à Chicago et, en cinq ans seulement, triple la production et s’agrandit. En 2017, l’entreprise rachète le site piémontais de Buitoni à Nestlé. Le nombre de centres de production passe ainsi à sept. Aujourd’hui, la demande de simplicité et d’authenticité en cuisine se transforme en produits faciles à préparer. Et demain? L’avenir continuera à véhiculer des valeurs intemporelles. Gian Luca, comme le fait aujourd’hui encore son père, continuera à dire à ses collaborateurs: «C’est bon ou pas? Tu en donnerais à tes petits-enfants?»

1000
Produits fabriqués aujourd’hui par Rana dans le monde entier.

200
Types de farces de pâtes fraîches Giovanni Rana.

1962
Inauguration du Pastificio Rana.

1986
Son fils Gian Luca Rana, actuel PDG de Pastificio Rana, fait son entrée dans l’entreprise.

52
Nombre de pays où Rana est présent.  

3200
Nombre des collaborateurs de Pastificio.


Concours “That’s my Italy”

Concours “That’s my Italy”: gagnez un week-end à Vérone avec Giovanni Rana

Sur le site www.thatsmyitaly.com, téléchargez une photo illustrant votre idée personnelle de l’Italie. Le jury, constitué de membres de la famille Rana et d’un photographe, choisira les 25 contributions les plus créatives et émouvantes. Les heureux vainqueurs, invités de la famille Rana, pourront partager la passion pour les pâtes de Rana!

Durée du concours:  du 1er avril au 7 juillet 2019.

www.giovannirana.ch