Jouer avec son animal de compagnie | Coopération
X

Recherches fréquentes

Jouer avec son animal de compagnie

Le jeu permet de renforcer la complicité avec son animal. Pour que votre compagnon entre dans la partie, il faut aussi considérer les préférences de chaque boule de poils.

PHOTO
Frédéric Michaud, David Marchon
15 septembre 2020

 

Line Gentsch-Baumberger

Médecin vétérinaire à Neuchâtel

Tout d’abord, il est utile de prendre en compte chaque espèce: un chien ou un chat n’aura pas les mêmes attitudes de jeu qu’un lapin ou un hamster. Si un chat apprécie une partie de courses-poursuites, un lapin risque d’être vite affolé si on lui court après! De plus, chaque individu a des activités de prédilection. Observez le comportement de votre animal et vous saurez vite si le jeu que vous lui proposez lui plaît ou le laisse indifférent.

L’instinct du chasseur

Chez les chats, les jeux reproduisant la chasse ont beaucoup de succès. Plumes, bouchons et autres balles rebondissantes éveillent l'instinct du chasseur qui sommeille. Même s’il est par nature très persévérant, n’oubliez pas de le laisser gagner de temps à autre pour garder sa motivation intacte. Chez les félins plus flegmatiques, des jeux impliquant des récompenses sont plus appréciés.

Flair et facultés cognitives

Du côté des chiens, le choix est très vaste d’autant plus qu’ils suivent avec enthousiasme toutes les lubies de leur maître. Même les séances d’obéissance peuvent être considérées comme un jeu pour Milou! Dans la catégorie de rapport d’objets, on peut − au lieu de lancer simplement une balle − aller la cacher puis demander au chien d’aller la retrouver. Cela exerce son flair et ses facultés cognitives. Beaucoup de jeux de réflexion existent maintenant sur le marché et vous serez étonné de voir à quelle vitesse votre compagnon en comprendra le mécanisme. Et si vous êtes à court d’idées, pourquoi ne pas suivre un cours de Dog Dancing ou de Mobility avec lui?

Enfin, les lapins et cobayes affectionneront les jeux de recherche de nourriture, comme une boîte avec de petits clapets à soulever. On pourra même leur apprendre des petits tours: monter sur un tabouret ou passer dans un tunnel...

Si vous offrez des friandises pour récompenser votre animal, utilisez des biscuits de petite taille et diminuez sa ration journalière en conséquence pour éviter que son embonpoint en pâtisse!

N'oubliez pas de privilégier la sécurité, tant pour vos animaux que pour vous-même. Avantagez les jouets pour animaux qui sont conçus pour ne pas blesser votre compagnon. Augmentez progressivement l'intensité du jeu pour lui laisser le temps de s'échauffer.

Apprenez aussi à votre chaton à jouer sans mordiller ou griffer vos mains et vos pieds. Ce comportement peut sembler amusant chez un jeune, mais le sera nettement moins quand sa dentition d'adulte aura fait des dégâts plus sérieux. Les morsures de chats s'infectent souvent, consultez un médecin si la blessure vous paraît profonde. Stoppez immédiatement le jeu si votre chat semble trop excité et qu'il ne maîtrise plus sa fougue. Favorisez un retour au calme en fin de séance, accompagné de caresses apaisantes.

Vous pouvez poser une question à notre vétérinaire pour une prochaine chronique et consulter les anciens sujets sur: www.cooperation.ch/conseils