X

Recherches fréquentes

CONSEILS
ANIMAUX

Faire un check-up à son animal

Pour ne passer à côté d’aucun problème de santé, rien ne vaut un petit examen mensuel de son animal. Conseils pour le faire soi-même.

TEXTE
PHOTO
Frédéric Michaud
12 novembre 2018

Line Gentsch-Baumberger

Médecin vétérinaire à Neuchâtel

Le comportement de l’animal en dit long sur son état de santé. Tout changement, même subtil, doit vous mettre la puce à l’oreille. Votre chat qui adorait sa nourriture commence à la délaisser? Votre chien habitué aux grandes balades traîne de la patte? Votre lapin si curieux se cache dans sa cabane ou votre oiseau ne chante plus aussi joyeusement qu’à son habitude? Plus vous serez à l’écoute de votre compagnon, plus vous serez à même de détecter précocement une maladie.

Sous toutes les coutures

Avec un peu d’habitude, vous pouvez tout à fait effectuer un check-up à votre animal vous-même, à la maison, surtout si votre compagnon a été familiarisé jeune avec cet exercice. Soyez méthodique et effectuez toujours le contrôle de votre animal dans le même ordre. Pour ma part, je commence par la tête pour finir par la queue; je n’oublie ainsi aucune partie du patient. Voici un exemple de check-up que vous pouvez suivre.

  • Débutez par les yeux. Ils devraient être bien ouverts et brillants, sans être rouges ou couler. La truffe sera humide mais propre.
  • Ouvrez ensuite délicatement la bouche de votre animal pour vérifier que les gencives ne sont pas irritées et que le tartre ne s’est pas accumulé sur les dents. Votre odorat ne vous trompera pas, si une odeur nauséabonde se dégage de la gueule, c’est qu’un détartrage est probablement nécessaire.
  • Remontez ensuite au niveau des oreilles. Le conduit est-il propre ou sale et enflammé?
  • Faites ensuite passer vos mains sur le corps de votre animal. Vous contrôlerez ainsi l’état du pelage et pourrez détecter la présence de parasites ainsi que toute masse suspecte. Vous pouvez compléter votre examen par le passage d’un peigne à puces.
  • Poursuivez par les pattes. Les griffes ne doivent pas être trop longues et les poils entre les coussinets ne doivent pas les recouvrir. Raccourcissez-les au besoin. Prêtez une attention particulière aux ergots qui s’usent moins et peuvent s’allonger jusqu’à se planter dans la peau.
  • Finissez par la zone ano-génitale qui devrait être bien propre et sèche.

Le peser

Il est important de peser régulièrement son animal pour suivre son état de santé. Beaucoup de maladies commencent par une perte (ou une prise!) de poids légère qui est invisible à l’œil nu. Ce contrôle permettra également d’adapter l’alimentation si votre compagnon a tendance à l’embonpoint.

Pour connaître son poids idéal, vous devez pouvoir palper aisément ses côtes sans appuyer. Si vous sentez une petite couche de graisse sous vos doigts, c’est qu’il faut diminuer un peu l’apport de nourriture.

Vos données