X

Recherches fréquentes

CONSEILS
ANIMAUX

Acheter un chiot: les bons réflexes

A quoi faut-il faire attention lorsqu’on choisit son futur et fidèle compagnon? Nos conseils.

PHOTO
Frédéric Michaud
01 avril 2019

Line Gentsch-Baumberger

Médecin vétérinaire à Neuchâtel

Ça y est, la décision est prise: un chien va entrer dans votre famille! Mais pour que la réalité soit à la hauteur de vos attentes, il est prudent de bien préparer l’arrivée de votre futur compagnon.

Choisir la race

Réfléchissez au type de chien que vous souhaitez adopter. Même si tous ont besoin de plusieurs sorties quotidiennes, un carlin sera moins sportif qu’un husky. Et si une race vous plaît particulièrement, prenez contact avec un éleveur (vous trouverez un éleveur reconnu sur le site www.chiens.ch). Il connaît ses chiens sur le bout des doigts et saura s’ils correspondent à votre mode de vie.

Si la race n’est pas votre principal critère, pourquoi ne pas choisir un chien dans un refuge? Un bémol cependant, certains ont un passé chargé et seront délicats à rééduquer. Renseignez-­vous bien sur leur histoire avant de vous laisser attendrir et évitez un animal provenant de l’étranger dont on ne sait rien.

Rendre visite au chien

Une fois votre choix effectué – éleveur, refuge ou particulier – rendez visite à votre futur complice directement sur place. La maman doit rester avec ses chiots jusqu’à leurs huit semaines au moins pour leur apprendre les bases de l’éducation. Un passionné sera ravi de vous recevoir chez lui pour vous présenter ses protégés et s’assurer qu’ils partiront dans une bonne famille.

Prenez le temps d’observer la personnalité du chiot: préférez-vous un petit foufou et exubérant ou son frère plutôt calme et réservé? Fuyez comme la peste les petites annonces aux prix alléchants, où le chien vous est «livré» sur un parking: ces animaux proviennent le plus souvent de trafics plus ou moins légaux et aucune garantie sanitaire ne pourra vous être fournie. Ces pauvres chiots sont séparés prématurément de leur mère et subissent un éreintant voyage, ce qui provoque des séquelles physiques et psychiques, difficiles à rattraper à long terme. Même si vous pensez faire une bonne action, vous encouragez ce commerce abject!

Les formalités après l’adoption

Votre compagnon accueilli à la maison, il vous reste encore quelques formalités à effectuer. S’il vient de l’étranger, vous devrez payer la TVA lors du passage de la douane et faire enregistrer sa puce électronique dans la banque des chiens AMICUS ainsi que dans votre commune dans les dix jours suivant son arrivée. Il est utile de vérifier que votre assurance RC couvre les éventuels dégâts causés par votre canidé.

Avant ou après l’adoption, vous aurez certainement de nombreuses questions, surtout si c’est votre premier chien: propreté, alimentation, santé, etc. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire: nous sommes ravis de vous orienter afin que votre petite boule de poils devienne un compagnon agréable et en bonne santé.

Informations détaillées et brochure de conseils à télécharger sur le site de la Confédération

Vos données