X

Recherches fréquentes

CONSEILS
VéTéRINAIRE

Un chien dans la ville

Comme nous, les canidés sont de plus en plus urbains. Mais cette vie en ville ne coule pas toujours de source et demande parfois quelques adaptations.

PHOTO
Frédéric Michaud
22 juillet 2019

Line Gentsch-Baumberger

Médecin vétérinaire à Neuchâtel

Tout commence avec votre jeune chien. Pour en faire un parfait citadin, il est important de profiter de sa période de socialisation, qui dure jusqu’aux 4 mois du chiot. Vous pourrez à ce moment le familiariser aux différentes situations auxquelles il sera confronté dans le futur: voitures ou motos bruyantes, transports en bus ou train, passants, autres chiens, pigeons, etc. Vous pouvez par exemple l’accoutumer à rester calme dans un petit panier lorsque vous empruntez les transports en commun.

Grâce à cette habituation précoce, votre chien se sentira beaucoup plus à l’aise dans cet environnement riche en stimulations et son stress sera réduit. Lui apprendre à rester seul sera aussi une étape indispensable pour que le voisinage ne souffre pas des vocalises de Médor en votre absence.

Pour satisfaire ses exigences, un chien a besoin de mouvement et de contacts sociaux avec ses congénères. Malheureusement, les espaces autorisant les chiens en liberté se font rares, si bien que les vétérinaires neuchâtelois ont interpellé les autorités sur la nécessité d’offrir des zones de détente pour garantir le bien-être des canidés.

Club et dancing pour Rantanplan

Votre compagnon a besoin d’au moins une heure de balade par jour, si possible en étant par moment lâché. Bien qu’il puisse s’adapter au bitume pour effectuer ses sorties hygiéniques, rien ne le rendra plus heureux que de courir dans l’herbe, de renifler les traces des autres animaux et de gratter la terre à la recherche d’un petit rongeur.

Cependant, n’oubliez pas que votre compagnon doit être tenu en laisse en forêt au printemps dans la plupart des cantons. S’il vous est difficile de trouver un endroit adéquat près de chez vous, pourquoi ne pas vous inscrire dans un club canin où Rantanplan pourra se faire des amis et se dépenser sur un terrain d’agility ou de dog dancing?

Dans le même ordre d’idée, vous pouvez rendre ses balades quotidiennes plus ludiques en y incluant quelques éléments d’obéissance, en jouant avec des obstacles naturels par exemple, ou en lui faisant rechercher des objets que vous avez cachés.

Enfin, ne perdons pas de vue qu’une cohabitation réussie en ville dépend beaucoup de l’implication des propriétaires. Pour que votre chien reste le bienvenu, ses crottes doivent être ramassées systématiquement et déposées dans une poubelle prévue à cet effet. Votre compagnon se devra également d’avoir un comportement agréable: personne n’apprécie d’être aboyé méchamment par un petit roquet!

Mais avec un peu d’entraînement et quelques aménagements, votre chien s’épanouira aussi en milieu urbain, car il ne faut pas oublier que son plus grand plaisir est de se trouver à vos côtés! 

Vos données