X

Recherches fréquentes

Charmant, mais malveillant…

Je me suis fait embobiner sur Internet par un indélicat qui m’a délestée de mes économies… La honte d’avoir été bernée m’empêche d’en parler à ma famille. Que faire?

03 juin 2019

Anikó Donáth

Actrice, auteure, maman célibataire et chroniqueuse polyvalente

J’ai 68 ans et je me suis fait embobiner sur Internet par un escroc qui m’a soutiré toutes mes économies. Il m’a fait miroiter qu’il m’aimait. J’ai signalé le préjudice à la police, où l’on m’a très gentiment fait comprendre qu’on ne pouvait pas m’aider. Aujourd’hui, mes difficultés financières me tracassent moins que la honte d’avoir été bernée.
J’ai raconté l’histoire à mon neveu et il m’a horriblement blâmée. Par la suite, pour se faire pardonner, il a rempli mon congélateur d’aliments délicieux. Je n’imagine pas affronter ma famille. J’ai peur de subir de nouveaux sarcasmes. Mme W. 

La plupart des gens n’envisagent pas l’habileté de certains arnaqueurs qui sévissent sur la Toile. Dès qu’on aborde ce sujet, on entend: «Comment peut-on être naïf ou bête à ce point…»
Dans une société où les données sont de plus en plus accessibles, les gens les moins avisés ne sont de loin pas les seuls à se faire prendre dans les filets de ces cybercriminels. Pour ma part, je reçois au moins une fois par semaine des e-mails louches. Le dernier disait: «J’ai gagné 3,5 millions, j’ai un cancer par en bas et je vouloir te verser cet argent merci.» 

Quant à la réaction de votre neveu…

J’aimerais toutefois prendre la défense de votre neveu. Sa réaction est compréhensible! Vous, vous avez un regard sur l’ensemble de votre situation depuis le versement de l’intégralité de vos biens jusqu’au choc douloureux de votre retour à la réalité. Votre neveu s’est trouvé face au résumé condensé de votre mésaventure, qu’il a d’abord dû digérer.
A ses yeux, remplir votre congélateur de denrées signifie : «Je suis désolé, je ne vois pas ce que je peux faire d’autre, mais au moins, ça me permet d’agir!» Pour ma part, j’aime les gens qui agissent quand un problème semble insoluble… Un de mes amis s’est trouvé dans une situation similaire et je me suis sentie impuissante à l’aider. On se retrouvait régulièrement autour d’un café et, pour s’amuser, on s’achetait chacun un Rento. On se plaisait à imaginer comment ce serait s’il gagnait ou même si on gagnait tous les deux! C’était réjouissant de se voir souvent et de délirer sur cette aubaine imaginaire. Ça nous faisait du bien!

Confiez-vous à un ami

Plutôt qu’à un membre de votre famille, racontez votre histoire à un ami. Vos proches ne vous disent sans doute pas tout non plus! Invitez donc cette personne de confiance chez vous, préparez lui un bon repas avec les victuailles de votre congélateur et débarrassez-vous de votre fardeau!
L’amitié ne résout pas tous les problèmes, mais elle est une aide précieuse, toujours!

Vos données