X

Recherches fréquentes

CONSEILS
CÔTÉ COUPLE

Quel est le prix du véritable amour?

Il se demande si ses compagnes ne sont avec lui que pour son argent. Dans cette délicate question, le «crash-test» peut aider à se faire une idée…

PHOTO
Frédéric Michaud
05 août 2019

Anikó Donáth

Actrice, auteure, maman célibataire et chroniqueuse polyvalente

J’ai 57 ans et mes compagnes sont toujours très jeunes. J’ai une carrière et une situation florissantes, mais je n’arrive pas à me défaire de l’idée que les femmes sont avec moi uniquement pour mon argent. J’aspire à une relation stable et à l’amour véritable. Antoine C.

J’aimerais d’abord vous féliciter de votre bonne situation financière. Vous avez certainement travaillé dur et, si votre fortune est le fruit d’un héritage, quelqu’un d’autre a œuvré avant vous et pour vous. Estimez-vous heureux.

Votre aisance matérielle fait incontestablement partie de vous et les femmes ne peuvent l’ignorer. L’argent rend attirant, certes, mais il est aussi révélateur de votre caractère: vous savez arriver à vos fins, vous avez le sens de l’effort, vous êtes avisé – sans quoi ça ferait déjà longtemps que vous auriez perdu votre magot au casino ou en spéculations hasardeuses.

Je comprends bien votre attirance pour les jeunes femmes séduisantes. Vous les aimez parce qu’elles sont fraîches et jolies et, bien entendu, également intelligentes et spirituelles.

Faites donc le crash-test

Le moment de faire l’implacable crash-test de l’amour est enfin arrivé: imaginez votre compagne du moment dans une vingtaine d’années, avec vingt kilos de plus, mais toujours aussi fine d’esprit et amusante. Cette perspective fait mouche, non? Vous froncez les sourcils? Vous voilà pris sur le fait!

Et maintenant retournons la situation: avouez à la dame de votre cœur que vous avez fait dégringoler toutes vos actions (surtout, restez dans la fiction) et assurez-lui qu’à l’avenir, vous resterez toujours aussi intelligent et charmant. Si elle ne s’enfuit pas immédiatement en hurlant, elle froncera simplement ses sourcils, pour autant que sa peau ait l’âge de se marquer quand elle fronce des sourcils…

Tant que vous vous sentez bien...

Notre couple imaginaire est donc légèrement en surpoids, ridé et un peu déplumé. La beauté et l’argent en moins, vous n’êtes plus les mêmes et, franchement, aucun de vous deux n’a passé le crash-test de l’amour. Et pourtant, si vous vous sentez bien…

Tant que vous passez du bon temps ensemble, tout va pour le mieux. Restez généreux, mais ne fermez pas les yeux si la belle de votre cœur fait exploser votre carte de crédit. Est-ce vraiment de l’amour? Qui peut le dire?

Je peux toutefois vous rassurer sur un point: les pauvres et ceux de la classe moyenne n’ont pas plus de certitudes que vous sur l’amour, le vrai, qui reste volatil et imprévisible.

 

A lire aussi: