X

Recherches fréquentes

CONSEILS
CôTé COUPLE

Question de marraine

Ma fille a pour marraine une amie de mon ex-mari. Mais depuis notre séparation, elle n’a plus de contact avec sa filleule. Comment réagir à cette situation?

PHOTO
Frédéric Michaud
30 septembre 2019

Anikó Donáth

Actrice, auteure, maman célibataire et chroniqueuse polyvalente

Je suis divorcée depuis trois ans et mère d’une fille. Mon ex-mari et moi nous sommes connus très jeunes et nous partagions pratiquement le même cercle d’amis. Il se trouve que la marraine de ma fille fait plutôt partie des amis de mon ex-conjoint. L’échec de notre mariage a entraîné la fin de notre amitié et elle ne s’intéresse plus du tout à ma fille. Pourtant, j’estime qu’une marraine doit assumer ses obligations en toutes circonstances. Qu’en pensez-vous? Mon attente vous paraît-elle exagérée? Florence

Chère Madame,

En général, lorsqu’une union se brise, plus rien ne se passe comme on aimerait s’y attendre. Même si votre séparation date d’il y a trois ans, votre question me fait penser que vous n’êtes probablement pas tout à fait au clair en ce qui concerne votre ex-mari. De plus, il semble que la marraine de votre fille ait pris le parti du «mauvais garçon» plutôt que le vôtre.

Il est temps de faire le ménage

Aussi douloureuse soit-elle, son attitude est limpide. Vous voici donc encore liée à votre désormais ex-amie parce qu’elle est la marraine de votre fille et, d’après vos déclarations, cette relation ne semble pas au beau fixe. Il est temps de faire le ménage plutôt que d’attendre en s’énervant. Certains problèmes macèrent dans un climat nauséabond et si on ne les résout pas, ils nous pourrissent la vie durablement.

Laissez tomber vos principes

Invitez donc cette dame à prendre un café, un verre de mousseux ou un sirop et parlez-lui en toute franchise.

Préparez-vous à cette rencontre: si ce sont vos principes qui vous dictent ce qu’une marraine doit faire, laissez-les tomber. Ces attentes, que vous qualifiez «d’obligations», n’entraîneront que des déceptions.

Et votre fille, qu’en dit-elle?

Demandez aussi à votre fille si elle souhaite peut-être choisir une nouvelle marraine, qui aurait du temps, envie de se consacrer à elle et qui lui serait plus proche.

Une nouvelle dynamique

Dans ma famille, une marraine choisie est une «marraine de cœur». Opter pour cette solution permet de détendre bien des situations en offrant une nouvelle dynamique à des relations familiales crispées.

Et, cerise sur le gâteau, quel soulagement de faire la paix avec son passé et de pouvoir jouir d’un large cercle d’amis harmonieusement recomposé.