X

Recherches fréquentes

Famille

Une drôle d'impertinence

Par Isabel Pérez, conseillère pédagogique

15 octobre 2012

Jeu de balle à l'extérieur avec l'aîné. Le cadet revient de la sieste, nu-pieds, vêtu d'un slip, et s'installe sur la terrasse. Vous lui demandez gentiment d'aller se vêtir. Il vous décoche un sourire craquant, mais ne bouge pas. Vous vous dites qu'il faut lui laisser le temps de la réflexion. Mais non. Quelques minutes plus tard, vous l'approchez et le sommez d'aller chercher des habits. Vous ajoutez naïvement que vous l'aiderez à crocher son pantalon. Comme votre ton est sec, le bambin fait mine d'entendre et court… pour aller se cacher. Vous vous retenez de rire. «Eduquer, c'est répéter», avez-vous entendu dire. Aussi pensez-vous qu'il faut lui expliquer pourquoi il doit s'habiller. Vous dites donc au petit, qui se rit de vous, qu'il doit s'habiller parce que ce n'est plus l'été, qu'il fait frais, que d'ailleurs tout le monde dehors est habillé et que vous ne voulez pas qu'il tombe malade. A ce moment-là, il vous dit, toujours aussi souriant, du haut de ses 3 ans et des poussières: «Je ne parle pas français moi!»