X

Recherches fréquentes

Famille

Au revoir, solarium

Par Isabel Pérez, conseillère pédagogique

02 juin 2014

Les lundis au solarium, c'est une chance que n'auront peut-être bientôt plus les mineurs dans le canton de Vaud. Fini l'enfermement dans une boîte où des lampes diffusent des rayons UV artificiels. Ce serait triste, rendez-vous compte! Il ne resterait plus, aux jeunes, qu'une seule alternative pour arborer un joli teint hâlé à l'approche de l'été: sortir, prendre l'air, aller jouer un peu dehors. Voire longtemps si vous parvenez à les convaincre de s'enduire d'une crème solaire à l'indice de protection maximale les premiers jours, et de porter casquette ou chapeau. Parce que les cabines de bronzage, ça ne tombe pas d'hier, elles ne sont pas recommandables et moins encore pour les enfants. Cancer, vieillissement prématuré de la peau, dangers pour les yeux. Alors ce qui est triste, vraiment affligeant, c'est que les interdictions multiples supplantent trop souvent le bon sens et la raison. C'est que l'on en vienne à employer «les grands moyens» pour préserver la santé d'une partie de l'avenir de l'humanité.

Solarium: un lieu pour les jeunes?

_