X

Recherches fréquentes

CONSEILS
ÉDUCATION

En conflit avec son prof

Avec un ado qui se sent dévalorisé, mal noté et pas aimé par son prof, comment réagir? Que faire pour démêler l’écheveau des relations?

PHOTO
Frédéric Michaud
20 mai 2019

Conseillère pédagogique

Isabel Pérez

Directrice d’une école privée, auteure notamment du livre «Mon enfant réussit sa scolarité»

Mon fils de 17 ans est en conflit avec un enseignant. Il ne se sent pas aimé, systématiquement dévalorisé et mal noté par son professeur de français. Il me dit que son enseignant est «toujours sur son dos». J’hésite à intervenir, car je crains que cela ait un effet négatif. Par ailleurs, mon fils ne le souhaite pas. Quels conseils pouvez-vous me donner?

Dans cette situation, vous pourriez aider votre fils à relever tous les éléments objectifs qui l’amènent à ressentir, penser et déclarer qu’il n’est pas aimé. Quels commentaires négatifs reçoit-il? Pourquoi juge-t-il qu’il est mal noté? Quelles attitudes de son enseignant le heurtent. Enfin, qu’aurait-il pu faire ou dire qui provoquent des réactions négatives de la part de ce professeur? Parfois, certaines attitudes passées ont pu irriter un enseignant et l’a priori négatif demeure, alors que l’élève change. Par exemple, si ce dernier a souvent manqué sans raison valable, qu’il bavarde, arrive en retard ou encore ne semble pas fournir d’efforts.

Le but n’est pas d’accabler ou de culpabiliser votre jeune, mais de tenter, avec lui, de mettre des mots sur ce qu’il éprouve et de réfléchir à une argumentation s’il est lésé. A-t-il par exemple déjà tenté de parler à son enseignant, de lui exprimer son ressenti?

L’aide d’un médiateur

Idéalement, votre fils pourrait, après avoir posément analysé la situation, demander un rendez-vous à son enseignant. Mais s’il ne le souhaite pas ou ne l’ose pas, il peut prendre préalablement conseil auprès d’un médiateur ou d’un doyen dans son établissement. Le rôle de ces intervenants dans ces situations est de tenter d’apaiser le conflit en rétablissant le lien pédagogique entre élèves et enseignants. En effet, si des éléments disciplinaires, par exemple, ont pu péjorer la relation, ceux-ci ne devraient pas avoir de répercussions sur la notation des élèves. S’il s’avère que votre fils a une attitude qui n’est pas irréprochable, il est bon qu’il l’entende également, qu’il puisse se remettre en question et faire face à ses responsabilités.

Rétablir un climat relationnel sain

Une relation se construit à deux. Parfois, un œil extérieur permet de se dégager des aspects émotionnels, de revenir à davantage d’objectivité et de rétablir un climat relationnel sain. Le but n’est pas forcément que votre adolescent et son professeur s’apprécient, mais qu’ils se respectent, comprennent leurs limites respectives et qu’ils se sentent tous les deux traités de manière juste.

Vos données