X

Recherches fréquentes

CONSEILS
éDUCATION

Le motiver avant les Fêtes

Mon ado est actuellement en échec scolaire, mais son enseignante me dit qu’il peut réussir son année. Comment l’encourager avant les vacances de Noël?

PHOTO
Frédéric Michaud
09 décembre 2019

Conseillère pédagogique

Isabel Pérez

Directrice d’une école privée, auteure notamment du livre «Mon enfant réussit sa scolarité»

Mon fils de 15 ans est actuellement en échec. Son enseignante m’en a informée tout en précisant qu’elle pense qu’il a le niveau pour finir sa dernière année, mais qu’il doit se mobiliser. J’aimerais qu’il reçoive un bon bulletin en janvier et qu’il puisse profiter de la pause de l’hiver, mais comment le motiver? Sandra L.

J’ai vu beaucoup d’adolescents se reprendre, quand justement ils étaient au pied du mur. Ces notes à remonter pourraient constituer un excellent défi à relever! Si vous pensez que l’insuffisance des résultats de votre enfant est surtout due à un manque d’investissement, posez des objectifs clairs avec lui. Souhaite-t-il obtenir son certificat et terminer la même année que ses camarades? Que doit-il mettre en place? Qui peut l’aider? Que va-t-il perdre? Comment sera-t-il récompensé des efforts fournis?

Parce qu’on les croit aussi mûrs qu’ils sont grands, on oublie que les adolescents peuvent encore avoir besoin d’aide pour leur scolarité. Est-il investi en cours, pose-t-il des questions? Sensibilisez-le aussi au fait qu’une grande partie de l’apprentissage se fait en classe quand les notions sont expliquées et qu’il a accès aux enseignants et camarades qui peuvent lui donner un coup de main. Proposez-lui de l’interroger, de lui donner de nouvelles explications s’il ne comprend pas certains thèmes. Discutez d’un appui à domicile ou avec un professionnel dans la matière la plus ardue.

Demandez également à votre ado de revoir son emploi du temps. Que fait-il quand il n’est pas occupé par l’école? Quand pourrait-il se consacrer davantage à l’étude? Pour cela, proposez-lui de planifier les moments où il étudiera, et de façon régulière. Il doit être conscient qu’un peu de travail sera certainement nécessaire le week-end. Encouragez-le à étudier souvent, sans forcément faire de longues séances plutôt que de réviser le soir avant un test par exemple.

Finir sur une note positive

Dernier point et non le moindre… Restez positive. Vous êtes peut-être inquiète, car vous ne voulez pas qu’il échoue, mais tentez de faire en sorte que vos craintes ne se répercutent pas sur votre fils et optez pour la méthode Coué en lui adressant des messages positifs: «Je suis sûre que si tu bosses une bonne heure, tu arriveras à la moyenne.» Ou: «Il te reste quelques jours pour mettre un coup de collier avant les vacances, tiens bon!» Il aura en effet sûrement plusieurs tests avant les Fêtes. Ne sera-t-il pas plus détendu et content s’il finit sur une note positive? Bonne chance pour cet accompagnement et, idéalement, profitez de la période de fin d’année pour passer de beaux moments entre proches!

 

Vos données