X

Recherches fréquentes

CONSEILS
ÉDUCATION

Mon ado passe sa vie sur les écrans

Nous n’avons rien à reprocher à notre fils. Sinon qu’il passe un temps considérable sur son portable et son ordinateur. Comment réagir?

28 janvier 2019

Nous sommes les parents d’un super ado de 15 ans. Si nous ne pouvons rien lui reprocher scolairement ou au niveau éducatif, le temps qu’il passe derrière les écrans nous interpelle. S’il n’est pas sur l’ordinateur, il est sur son téléphone portable. Nous avons carrément l’impression qu’il est dépendant. Que faire?

Conseillère pédagogique

Isabel Pérez

Directrice d’une école privée, auteure notamment du livre «Mon enfant réussit sa scolarité»

Intéressez-vous à ce que votre enfant fait lorsqu’il est derrière un écran. Qu’est-ce qu’il cherche, ou trouve, qui l’incite à prendre son téléphone et à ne plus s’en séparer? Est-ce qu’il joue? Est-ce qu’il communique avec des pairs, des adultes? S’informe-t-il? Reconnaître auprès de votre fils que les jeux, les échanges et les nouvelles technologies sont aussi des outils fantastiques vous évitera d’être (immédiatement) considérés comme issus d’un autre monde, pour ne pas dire des parents «ringards», et permettra d’ouvrir la discussion positivement.

Pour qu’il ne soit pas pris en otage

Observez ensuite le rapport aux écrans de manière générale dans votre famille, y compris le téléviseur. Tiennent-ils une grande place chez vous? En effet, avant de demander à un ado de «cesser d’être derrière son téléphone ou son ordinateur», assurez-vous que votre demande soit cohérente avec le fonctionnement familial.

Mettez en garde votre enfant contre les risques qui se trouvent sur Internet et ce qu’il peut ou ne peut pas diffuser. Harcèlement, rencontres douteuses, fausses informations, vidéos diffusées susceptibles d’être interdites. Les jeunes, très au fait des technologies et nouveautés, ne sont pas toujours bien conscients de leurs droits, devoirs, et de tous les écueils qu’ils peuvent rencontrer.

Définissez des règles. Pas d’écran à table, ni avant de partir à l’école. Demandez le téléphone de votre enfant avant le coucher ou pendant qu’il fait ses devoirs. Installez des contrôles parentaux pour prévenir certains risques. Vous pouvez aussi utiliser les applications permettant de mesurer le temps passé derrière un écran, qui peut avoisiner quatre heures par jour. Et réfléchissez avec lui; que faire de ces deux à quatre heures par jour. Comment occuper ce temps?

Bien entendu, la responsabilisation reste la meilleure option pour encourager notre jeunesse à adopter d’autres comportements, cela étant, interdire l’accès aux écrans de manière sensée permettra peut-être à votre enfant de se réapproprier du temps et de choisir comment il l’occupera. Donnez-lui l’opportunité de reprendre le pouvoir. Il choisit ce qu’il fait, quand et combien de temps, sans être l’otage de notifications, de discussions sur des groupes. Si vous avez peur qu’il soit dépendant, profitez d’une rencontre avec votre médecin de famille pour qu’il fasse le point avec votre adolescent. Si vraiment ce dernier estime que votre fils est dans une spirale de dépendance il vous aidera à réfléchir et à mettre en place une démarche adéquate.

Vos données