X

Recherches fréquentes

CONSEILS
ÉDUCATION

Notre fille triche, que faire?

Elle a été éduquée dans les valeurs d’honnêteté et de travail. Et voilà que notre adolescente de 13 ans a été plusieurs fois vue en train de tricher. Comment réagir?

25 février 2019

Notre fille, adolescente de 13 ans, a été surprise plusieurs fois en train de tricher ces dernières semaines. Nous l’avons toujours élevée en lui inculquant des valeurs d’honnêteté et de travail qu’elle a toujours respectées. En plus, elle a toujours eu de très bons résultats scolaires. Nous sommes étonnés et déçus. Devons-nous la sanctionner?

Conseillère pédagogique

Isabel Pérez

Directrice d’une école privée, auteure notamment du livre «Mon enfant réussit sa scolarité»

Beaucoup de parents, un jour ou l’autre, sont confrontés à des agissements de la part de leur enfant qui ne correspondent pas à l’éducation donnée. Si c’est votre cas aujourd’hui, cela ne signifie pas que votre fille est insensible à l’honnêteté, à la persévérance. Gardez le cap, tentez de ne pas culpabiliser, mais plutôt d’analyser les faits en prenant de la distance.

Lorsque les élèves commencent à adopter une attitude qui diffère durablement de celle qu’ils avaient la majeure partie du temps, il est sage de chercher à comprendre ce qui aurait changé autour d’eux et chez eux. Vous mentionnez que votre ado a toujours été une bonne élève. L’était-elle au prix d’efforts considérables qu’elle préfère laisser de côté, afin de se concentrer sur sa vie adolescente? Les matières devenant plus ardues, a-t-elle peur de perdre ses moyens et veut-elle, en trichant, maintenir ses moyennes? Tente-t-elle par défi de sortir du cadre et de tester les limites des adultes? Cela peut paraître trivial, mais n’y a-t-il pas des paris lancés entre camarades au sujet de transgressions de certaines règles? Votre fille voudrait-elle se défaire de l’image qu’elle pourrait donner de l’élève modèle?

Jauger ses compétences

En dehors des aspects éducatifs et moraux, en trichant, votre fille risque de ne plus pouvoir jauger ses compétences. Même si elles sont critiquées, les notes permettent de situer ses connaissances et compétences, de mesurer les efforts fournis et ceux qu’il reste à fournir pour satisfaire aux exigences d’un programme scolaire. Si elle n’a plus des résultats qui lui permettent de valider son niveau, parce qu’ils sont biaisés, votre fille prend le risque de ne plus savoir «ce qu’elle vaut», au niveau scolaire, dans sa classe, et du point de vue de ses enseignants. Ce pourrait être dommageable.

«Ne pas tolérer» et «aimer»

Certainement que votre adolescente est parfaitement consciente qu’il est mal de tricher. La sanction parentale serait une manière d’insister sur ce que vous ne tolérez pas qu’elle fasse et de lui proposer les mêmes repères que les règlements scolaires. Surtout, parlez à votre fille et dites-lui que si ce qu’elle a fait est inacceptable, vous l’aimez toujours autant. Seulement, vous ne pouvez pas tolérer qu’elle continue à tricher. Demandez-lui si elle souhaite de l’aide pour préparer et réviser ses tests, et comment vous pourriez l’aider à ne plus avoir ce besoin ou cette envie de tricher. Si cela paraît être la solution de facilité… c’est angoissant de tricher.

Vos données