X

Recherches fréquentes

Des paroles aux actes

10 ans de Pro Montagna

2007-2017 Retour avec trois pionniers sur l'histoire de la marque propre, synonyme de produits naturels des montagnes suisses.

PHOTO
Heiner H. Schmitt, DR
06 mars 2017

La marque propre Pro Montagna satisfait, et le consommateur, et les agriculteurs de montagne. Un système win-win de haut vol qui fête ses 10 ans.

Article

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Une exigence des clients

Mais pourquoi la direction de Coop a-t-elle voulu miser sur cette gamme de produits? La réponse du président de la Direction générale de l'époque et actuel président du conseil d'administration, Hansueli Loosli: «Avec Jürg Peritz et Philipp Wyss (ndlr: respectivement l'ancien responsable du marketing de Coop et l'ancien chef du projet), nous étions sûrs de trois choses: premièrement, que Pro Montagna répondait à une exigence des clients. Deuxièmement, il nous semblait juste que la valeur ajoutée reste dans les régions de montagne et, troisièmement, nous pensions que ce type de production et de logistique étaient durables.»
Andy Imfeld, de la vallée de Conches, a joué un rôle moteur dans cette ligne de produits. «Quelques années avant, le Parrainage Coop avait soutenu financièrement le réaménagement de notre alpage à Ulrichen (VS), au pied du col du Nufenen. C'était mon premier contact avec Coop. J'ai alors regretté que nous ne puissions pas faire une place au fromage d'alpage sur les rayons de ce distributeur. Je crois que mon effort de persuasion a commencé à cet instant précis.»
«Pour les personnes chargées d'élaborer le règlement de Pro Montagna, il s'agissait de trouver des agriculteurs créant des produits authentiques, des paysans qui prennent leur destin en main», explique Béatrice Rohr. La crédibilité de cette stratégie commence par une définition correcte des régions de montagne. «Nous nous conformons à ce propos à l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG).»

Un des 240 produits Pro Montagna actuels: la mozzarella de bufflonne de Schangnau, dans l'Emmental, disponible chez Coop depuis 2009.

Cercle vertueux

Avec le système Pro Montagna, les matières premières doivent provenir des régions de montagne, mais aussi y être transformées. Ainsi, la vente des produits Pro Montagna profite aux paysans de montagne et aux entreprises de transformation locales. On peut même parler de cercle vertueux puisqu'à l'achat de produits Pro Montagna, une partie du revenu est consacrée au Parrainage Coop (voir graphique ci-dessous) qui, à son tour, soutient des projets visant à améliorer les conditions de vie des populations de montagne. Un Parrainage à but non lucratif: les frais administratifs et de personnel sont à la charge de Coop.
Est-ce la clé du succès? Béatrice Rohr en est convaincue: «C'est une situation gagnant-gagnant. Le client achète des produits de qualité, empreints d'histoire et d'émotions, et l'agriculteur peut compter sur des prix équitables.» Pour Andy Imfeld: «Pro Montagna a montré aux paysans que collaborer permet de trouver des débouchés à leurs produits de qualité.»

L'entreprise Novena, à Ulrichen (VS), produit des raviolinis au fromage de montagne. Elle donne du travail à une vingtaine de personnes.

Une contribution à la solidarité

Source Parrainage Coop; infographie Caroline Koella

Acte N° 234

Des actes pour le bien-être de tous

www.des-paroles-aux-actes.ch/234 Toutes les paroles aux actes