X

Recherches fréquentes

Des paroles aux actes

Demeter: produire avec la nature

Agriculture biodynamique Une ferme Demeter est conçue comme une «individualité agricole» où hommes, animaux et plantes «coopèrent». Visite de L'Aubier, à Montezillon (NE).

TEXTE
PHOTO
Charly Rappo, DR
23 janvier 2017

Depuis 1989, année où Ueli Hurter a repris les rênes de la ferme, les vaches sont détenues en stabulation libre à LAubier.


Article

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Fourrage de la ferme

Pour lui, les prairies semées et la grande prairie naturelle qui se trouve sur le plateau de La Tourne, à 1200 mètres, sont d'une importance majeure. Elles fournissent les 100% du fourrage destiné au bétail. Son cheptel compte 24 vaches laitières de la race Tachetée rouge; un troupeau auquel s'ajoutent autant de génisses et de veaux ainsi qu'un taureau.
Le lait est entièrement transformé à la fromagerie de la ferme d'où sortent yogourts, sérés, crème, lait entier et sept sortes de fromages certifiés Demeter et Bourgeon. Quatre d'entre eux sont vendus dans des magasins Coop du canton de Neuchâtel sous le label «Ma région». Dans certaines régions de Suisse on trouve aussi du lait entier Demeter et du beurre Demeter sous la marque propre bio Naturaplan. Des yogourts devraient intégrer l'assortiment qui est appelé à s'élargir. Le lait des vaches Demeter – qui ont gardé leurs cornes! – est transformé de manière douce. Il n'est ni homogénéisé ni chauffé à ultra-haute température.
La stabulation libre est le mode de détention de L'Aubier. «Nous étions parmi les pionniers quand nous avons construit cette étable en 1989», rappelle Ueli Hurter. Les animaux sont un élément essentiel d'une ferme bio­dynamique. «C'est en partie ce qui nous différencie d'une ferme Bourgeon, qui peut très bien vivre sans bêtes.
En biodynamie, nous devons en outre garantir à long terme la fertilité de nos terres. Et, si l'on va plus loin, de notre planète», ajoute-t-il.
Dans ce but, les «outils» principaux sont les préparations biodynamiques, des assemblages de substances naturelles élaborés à la ferme et obéissant à une procédure de fabrication et d'application. «C'est en quelque sorte une «homéopathie» pour la terre, explique l'agriculteur. Nous l'appliquons parce que nous sommes producteurs et que nous devons inclure l'avenir dans notre productivité.»

Ueli Hurter (à dr.) et le fromager de L'Aubier Filippo Valvassori présentent les sept sortes de fromages que produit la ferme de L'Aubier. De g à dr. et de haut en bas: le Rüeblichäs (ou Le Carotte), fromage à pâte mi-dure au lait duquel a été ajouté du jus frais de carottes des champs de L'Aubier; le Montezillon, fromage à pâte dure à l'arôme très concentré ; La Tourne, fromage doux à pâte mi-dure; le Vigneron, fromage à pâte mi-dure; Le Blanc, fromage à pâte molle; la Tomme, fromage à pâte molle, et Le Poivré, fromage à pâte molle avec du poivre vert dans la pâte.

Moins de la moitié produit du lait

Source Demeter; infographie Caroline Koella

www.aubier.ch

Acte N° 332

Des actes pour le bien-être de tous

www.des-paroles-aux-actes.ch/332 Toutes les paroles aux actes