X

Recherches fréquentes

Des paroles aux actes

Toute la lumière sur le LED

Conseil En prélude au passage à l'heure d'hiver, l'«energyday» est l'occasion de mettre son ménage à jour en matière de technique énergétique.

PHOTO
Getty Images, DR
23 octobre 2017

Même si les lampes ordinaires ou halogènes fonctionnent encore, il vaut la peine de passer aux lampes LED pour lenvironnement et le porte-monnaie.


Article

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Dix fois plus efficace

«Cela se justifie tant au plan économique qu'écologique», affirme Albert Studerus (62 ans). Ingénieur et secrétaire général de l'Association suisse pour l'éclairage (SLG), il connaît le sujet sur le bout des doigts. «Les lampes halogènes présentaient une efficience de 20 à 30% supérieure aux ampoules ordinaires. Les lampes LED sont quant à elles dix à douze fois plus efficaces.»
L'ingénieur explique que non seulement la réduction de la consommation entraîne une baisse des frais d'électricité, mais que l'énergie dite grise (nécessaire à la fabrication d'une nouvelle lampe) est aussi économisée après quelques heures d'éclairage. «Il est donc cohérent que la campagne de l'Office fédéral de l'énergie enjoigne les consommateurs à prendre des mesures dès maintenant et à passer au LED.»
Le samedi 28 octobre 2017, toutes les grandes filiales Coop brico+loisirs proposeront à leur clientèle des conseils personnalisés sur l'éclairage LED et les économies d'électricité dans le ménage. La SLG mettra des conseillers spécialisés à disposition des magasins.
Ce service n'est qu'une partie de l'engagement de Coop pour l'«energyday», la Journée nationale pour l'économie d'électricité dans le ménage, qui a lieu tous les ans le jour avant le passage à l'heure d'hiver. Les magasins Fust et d'autres filiales de Coop dispenseront aussi des conseils (lire onglet «Acte» ou sur: www.coop.ch/energyday).

Potentiel d'économie

La part de marché des lampes LED s'est accrue au cours des dernières années, notamment en raison de la baisse des prix. Si les comportements d'achat n'évoluent pas plus vite, cela tient surtout au fait que les coûts de l'énergie ne sont pas des charges énormes pour les ménages. «La facture d'électricité ne nous place pas vraiment au bord du gouffre, admet Albert Studerus, mais sur une moyenne de 100 francs par mois, on peut économiser jusqu'à 10 francs.»
On comprend l'importance du sujet surtout lorsque l'on considère qu'en Suisse 14% de la consommation totale de courant électrique résulte de l'éclairage industriel et public, lampadaires et projecteurs de stades de football compris. Des villes comme Saint-Gall ou Zurich ont d'ailleurs déjà entrepris des tests d'éclairage automatisé à l'aide de capteurs. Ce système pourrait encore réduire la consommation jusqu'à 40%.

Part de lampes LED parmi toutes les lampes vendues en Suisse.

Acte N° 131

Des actes pour le bien-être de tous

www.des-paroles-aux-actes.ch/131 Toutes les paroles aux actes