X

Recherches fréquentes

ACTUEL
DES PAROLES AUX ACTES

De l'herbe pour du papier

A l’école, on nous a appris que le papier est fabriqué à base de bois. Ce n’est plus que partiellement vrai: on peut aussi utiliser de l’herbe.

TEXTE
PHOTO
Armin Weigel, DR
10 septembre 2018

De l'herbe dans la fabrication du papier économise de l'énergie, de l'eau et du bois.

Depuis cette semaine, les barquettes en carton dans lesquelles Coop vend ses pommes et ses poires sont un peu différentes. A quoi cela tient-il? Simple: les emballages sont désormais presque à moitié composés d’herbe, ce qui améliore leur écobilan. Par rapport à des barquettes conventionnelles, elles produisent 30% de CO₂ en moins.

Pour fabriquer du papier, et donc du carton d’emballage, il faut de la cellulose, qu’on trouve dans le bois ou le vieux papier. Pour les nouveaux emballages, on a pu l’obtenir à partir d’herbe. «L’extraction de la cellulose à partir d’herbe exige beaucoup moins d’énergie et d’eau», explique Guido Fuchs (56 ans), chef de projet Développement durable chez Coop. Les barquettes de Coop sont composées à 40% d’herbe, le reste de la cellulose provenant encore du bois. «Afin d’éviter les trajets inutiles, les fabriques de papier se fournissent en herbe dans leur région», souligne Guido Fuchs. L’utilisation de papier recyclé n’est pas envisageable, en raison du contact avec les aliments.


Fabrication du papier
Cellulose pour 1 tonne de papier

 

Sans renoncer totalement au bois

Si le papier issu d’herbe ne présente que des avantages – moins de matière première, d’énergie, de coûts de logistique et de pollution –, pourquoi ne le produit-on pas exclusivement à partir d’herbe? «La cellulose provenant d’herbe est moins solide que la cellulose issue du bois», répond Karl Augustin (56 ans) de l’entreprise Pfleiderer Spezialpapiere, située à Teisnach, en Allemagne. «Nous ne pouvons pas encore nous passer entièrement du bois», ajoute-t-il.

Que ceux qui s’inquiètent pour les vaches dont on utilise la nourriture pour produire des emballages se rassurent: l’herbe à partir de laquelle on extrait la cellulose pousse sur des surfaces dites de compensation, en Allemagne. Les communes sont tenues de les mettre en place lorsqu’elles construisent des routes ou exploitent des terrains à bâtir. Ces prairies sont toutefois souvent trop petites pour la production agricole. Les agriculteurs sont donc bien contents de pouvoir vendre cette herbe aux fabriques de papier.

Acte N° 365

Papier à l'herbe: innovation naturelle pour nos fruits

Nous emballons nos pommes et nos poires dans du papier à base d’herbe, dans une nouvelle barquette composée de bois FSC et d’herbe. La fabrication de ce matériau innovant engendre jusqu’à 30% d’émissions de CO₂ en moins que celle du papier classique et du carton.
 

Cet acte et bien d’autres sur www.des-paroles-aux-actes.ch/365