X

Recherches fréquentes

Des paroles aux actes

¡Viva les fraises équitables!

Des fraises fraîches et bien mûres tout à la fois, il n’en faut pas plus pour faire le bonheur des consommateurs! Et pourtant, ce plaisir si simple en apparence représente de longues heures de travail à la main.

11 juin 2019

Coop s'engage pour que ses producteurs de baies espagnols garantissent aux ouvriers des horaires de travail réglementés et des salaires décents.

Aussi, Coop oblige-t-elle ses fournisseurs à respecter les droits des salariés. A Huelva, dans le sud de l’Espagne, l’entreprise Onubafruit veille ainsi à ce que les coopératives agricoles observent les normes sociales en vigueur. Tous les ouvriers travaillant dans les champs ont-ils un contrat de travail? Reçoivent-ils un bulletin de salaire? Les durées maximales de travail et les temps de pause sont-ils respectés? Y a-t-il des représentants du personnel? L’entreprise s’engage également en faveur de l’égalité et punit sévèrement le harcèlement sexuel au travail. Pour ce faire, elle s’appuie sur GRASP, une norme sociale internationale codéveloppée par Coop, sorte de procédure de contrôle stan­dardisée. Outre la défense des intérêts sociaux, Onubafruit promeut l’utilisation de systèmes d’irrigation modernes qui contribuent à réduire significativement la consommation d’eau. Voilà de quoi nous réconcilier avec les fraises espagnoles!

Acte n° 72

L’équité, notre priorité

Afin d’améliorer les conditions de travail à Huelva, en Espagne, nous exigeons depuis 2012 l’application de la norme sociale GRASP. Celle-ci a pour vocation d’instaurer de bonnes conditions de travail dans l’agriculture.

Autres informations ici: www.des-paroles-aux-actes.ch/72