X

Recherches fréquentes

DES PAROLES AUX ACTES

Des revenus plus élevés

PHOTO
 RAKASH SINGH, shutterstock, DR
15 avril 2019

Le riz basmati bio est deux fois plus rentable que le riz classique.

Jusqu’à présent, les agriculteurs pensaient que la production bio impliquait avant tout des récoltes moins importantes et, par conséquent, des revenus moins élevés. Or, une étude comparative d’Helvetas, organisation suisse de coopération au développement, réalisée en Uttarakhand (Etat du nord de l’Inde) sur les cinq dernières années montre exactement le contraire.

Le bio plus rentable

Les volumes des récoltes issues des cultures biologiques étaient à peu près les mêmes que dans les productions classiques. Et comme ni pesticides ni engrais chimiques ne peuvent être utilisés, les dépenses sont environ 45% inférieures. Les revenus sont donc plus élevés puisque le basmati biologique et équitable se vend plus cher que le riz traditionnel. En conclusion, la production bio est deux fois plus rentable que la production classique. «Il faut étendre les surfaces et améliorer la commercialisation des produits liés à la rotation des cultures, comme les légumineuses», explique Frank Eyhorn (45 ans), responsable Agriculture durable chez Helvetas. Coop joue là encore un rôle important en vendant dans ses magasins des légumineuses bio en plus du riz bio.

Acte N° 114

Soutien aux riziculteurs
Depuis 2011, nous ne vendons plus, sous notre marque propre Qualité et Prix, que du riz de Thaïlande et d’Inde certifié 100% Fairtrade Max Havelaar.

Plus d'infos sur www.des-paroles-aux-actes.ch/114