X

Recherches fréquentes

Finir en beauté dans l'assiette

08 octobre 2019

Des bénévoles de Table Suisse.

Chaque année en Suisse, deux millions de tonnes de denrées alimentaires sont jetées à la poubelle. Un gaspillage inutile de ressources précieuses, d’eau et de terres arables. Coop a donc décidé de s’engager afin de réduire au maximum la quantité d’aliments finissant aux ordures. «Au final, nous jetons à peine 0,2% des produits alimentaires de nos supermarchés», indique Guido Fuchs (57 ans), chef de projet Durabilité chez Coop. Cette stratégie ne rend pas uniquement service à l’environnement. En effet, Coop offre gratuitement aux associations Table couvre-toi et Table Suisse les aliments encore bons à consommer mais qui ne peuvent plus être vendus. Coop distribue ainsi plus de 11 millions de repas par an aux plus démunis. 

Moins de denrées sont jetées grâce aux dons alimentaires. 

 

Des bénévoles de Table couvre-toi dans un centre de distribution.

 

Grâce à des systèmes de commande flexibles, la quantité de marchandises dans les filiales est réduite au minimum. Lorsque leur date de péremption est proche, les denrées alimentaires sont vendues à prix réduit ou proposées aux collaborateurs à un tarif avantageux. Moins de 1% des produits alimentaires Coop est transformé en biogaz ou en nourriture pour animaux. Les denrées qui ne s’y prêtent pas, soit 0,2%, doivent généralement être mises au rebut conformément aux prescriptions légales. Le concept Ünique a été lancé pour réduire la quantité de déchets dès la production. Sous cette marque, Coop vend des fruits et des légumes qui ne répondent pas aux normes habituelles. Selon Guido Fuchs, «il est important que nos clients prennent conscience du problème, puisque près de la moitié des déchets alimentaires sont produits par les ménages eux-mêmes». 

Vous pouvez vous aussi apporter votre pierre à l’édifice pour réduire le gaspillage alimentaire. Vous trouverez des astuces, des conseils et des idées dans le livre de recettes «Restes en cuisine» de Betty Bossi ou sur le site «Des paroles aux actes».

Acte n° 164

Contre le gaspillage alimentaire
Nous œuvrons pour que les denrées alimentaires encore bonnes à consommer ne soient pas jetées mais trouvent une utilisation. Nous distribuons ainsi l’équivalent de 11 millions de repas par an aux plus démunis.Autres informations ici: www.des-paroles-aux-actes.ch/164

Soins et beauté durables

L’alimentation bio a son pendant dans les produits de soin. Les cosmétiques dits naturels sont l’alternative aux cosmétiques conventionnels. La fabrication de produits de soin naturels tels que shampooings, gels et lotions pour la douche certifiés bannit tout additif ou microplastique. Les produits de la ligne Naturaline ne contiennent en outre ni colorants, ni parfums synthétiques. On n’y trouve ni huiles minérales, ni silicones, ni substances génétiquement modifiées. Par contre, les produits Naturaline sont riches en précieuses huiles végétales. Les soins du visage par exemple contiennent de l’edelweiss du Valais. Plus de 50% des substances d’origine végétale utilisées proviennent de l’agriculture biologique contrôlée.

Tous les produits de soin de la ligne Naturaline portent le label de qualité international COSMOS. Par ailleurs, plus de 90% sont développés et fabriqués sans composants d’origine animale et ne sont pas testés sur des animaux. Ils peuvent ainsi arborer le label de la fleur végane. 

Ce qui a débuté il y a exactement 20 ans avec une petite ligne de soins du visage est aujourd’hui une gamme complète de plus de 120 produits. Une façon d’intégrer la durabilité dans la salle de bain et dans les gestes de soins et de beauté au quotidien.