X

Recherches fréquentes

DES PAROLES AUX ACTES

Là où le commerce équitable fait sens

En reportage au Ghana, les jeunes reporters de «Des paroles aux actes» ont pu découvrir les conditions de production des fruits exotiques et constater que le commerce équitable va bien au-delà des seules conditions de travail.

PHOTO
Kim Corpataux | Melanie Foege | Geri Born
16 juillet 2019

Les scouts Melanie Foege, Nicolas Döbelin, Julie Bianca Mucchiut, Shariar Mohammad et Kim Corpataux (dans le sens des aiguilles d'une montre) dans un champ d'ananas au Ghana.

Nous avons visité deux entreprises dans le cadre de notre voyage. HPW fresh & dry rassemble des mangues, des ananas et des noix de coco cultivés par les agriculteurs locaux, puis les transforme en fruits secs. Blue Skies produit des fruits coupés frais. Les deux établissements sont certifiés Fairtrade et leurs produits sont labellisés Max Havelaar. Pour obtenir la certification Max Havelaar, les entreprises doivent préparer leurs produits en se conformant à des conditions équitables. Une culture respectueuse de l’environnement est indispensable, et les semences génétiquement modifiées sont interdites. Les collaborateurs bénéficient d’un salaire minimum juste et de conditions de travail réglementées. Le respect de toutes les conditions requises est contrôlé chaque année.

Les deux entreprises vont encore plus loin: leurs collaborateurs sont nourris gratuitement à midi; le transport jusqu’au lieu de travail et les soins médicaux sont également gratuits. L’entreprise met en outre à disposition une bibliothèque ainsi qu’un accès Internet gratuit pendant les pauses. Une partie du prix d’achat – appelée prime Fairtrade – profite au Ghana, où elle est utilisée pour des projets sociaux et écologiques, comme la construction d’écoles ou d’installations médicales. Un groupe de collaborateurs et d’agriculteurs décide chaque année pour quels types de projets les primes seront employées.

Ainsi, en ce moment, un jardin d’enfants est construit près des locaux de HPW fresh & dry. Les mères qui travaillent à cet endroit peuvent venir voir leurs enfants pendant les pauses, ou les allaiter pendant leurs heures de travail.

Faire beaucoup avec peu

La production durable est également un sujet majeur chez les producteurs de fruits. L’entreprise HPW fresh & dry obtient déjà 95% de l’énergie qu’elle consomme à partir de sources renouvelables telles que l’énergie solaire.

Quant aux déchets générés par la production, ils permettent de produire du biogaz et de l’énergie thermique, utilisés pour le séchage des fruits ou la cuisine.

La jeune envoyée spéciale de «Des paroles aux actes» Kim Corpataux dans la structure d'accueil pour les enfants des employés de l'entreprise HPW fresh & dry. L'entreprise transforme ananas et mangues en fruits secs pour Coop.

Le développement durable est un vaste sujet que nous garderons longtemps en tête après notre voyage en Afrique de l’Ouest. Nous rentrons en emportant avec nous une multitude d’impressions. Il nous reste le souvenir de rencontres avec des personnes toujours chaleureuses qui respirent la joie de vivre, malgré la pauvreté.

Nous soulignons l’importance de ces projets qui ont déjà changé tant de vies. Il suffit de choisir et de consommer de façon un petit peu plus responsable pour avoir un impact majeur dans le monde.

En savoir plus sur nos jeunes envoyés spéciaux et le projet au Ghana

Le voyage des Scouts

Kim (25 ans), Melanie (22), Julie (22), Nico (26) et Shahriar (23) sont les jeunes envoyés spéciaux pour «Des paroles aux actes». C’est au Ghana qu’ils se sont cette fois rendus pour se pencher sur la provenance des fruits exotiques – frais ou secs. Pendant neuf jours, ils ont vu environ un million de pieds d’ananas et 40000 manguiers. Ils ont également cherché à comprendre ce que signifie exactement le commerce équitable.

Acte n° 325

Une production équitable

Tous les fruits secs certifiés Fairtrade de nos marques propres proviennent du commerce équitable. Le label Fairtrade Max Havelaar garantit entre autres de meilleures conditions de travail, une culture durable et un commerce équitable. En plus du prix de vente, les agriculteurs et les ouvriers reçoivent une prime Fairtrade et peuvent compter sur un prix minimum.

Autres informations ici: www.des-paroles-aux-actes.ch/325