X

Recherches fréquentes

DES PAROLES AUX ACTES

Le bien-être au grand air

23 avril 2019

«Une pièce à vivre avec litière et chauffage au sol, deux WC et deux mangeoires, plus un balcon». C’est ainsi qu’Oliver Hess (48 ans) décrit l’habitation type des porcs Naturafarm. Chacune d’elles accueille 35 «porcelets», précise-t-il. Ceux-ci disposent ainsi de suffisamment de place pour se prélasser. Mais pour Oliver Hess, il en faut encore davantage. C’est pourquoi il a développé le concept de «porc de prairie» et l’a mis en œuvre au sein de la ferme de Franz Studer à Schüpfheim (LU). Les porcelets y disposent, outre de l’habitat standard, d’un spa couvert pendant une heure deux fois par jour, avec espace de fouissement et bassin. Par beau temps, ils peuvent également profiter d’une prairie en partie boisée. Les porcelets ne supportant pas des congénères issus d’une autre «bande» que la leur, le spa ne peut être utilisé que par un groupe à la fois. Une fois l’heure écoulée, un bref signal sonore retentit. Pour les animaux, cela signifie qu’il faut quitter le spa pour aller manger et boire dans les auges. Lorsque l’ordinateur de contrôle détecte que l’espace est vide, il ferme la porte puis laisse entrer le groupe suivant.

Acte N° 373

Fouissement et prairie à volonté

Nos porcs de prairie ont librement accès à un parcours avec zone à fouir. Deux fois par jour, ils sortent dans une vaste zone équipée d’une pataugeoire ou, par beau temps, au pâturage. Ce projet est unique en son genre.

Plus d’infos  sur tous nos autres engagements sur www.des-paroles-aux-actes.ch