X

Recherches fréquentes

DES PAROLES AUX ACTES

Le plein d'hydrogène

Le cycle de l’eau alimente aussi la mobilité durable. En optant pour des camions zéro émission, Coop s’engage afin de développer en Suisse un réseau complet de stations-service à hydrogène.

PHOTO
Kilian J. Kessler
27 mai 2019

«L’eau est le charbon de l’avenir» avait déclaré Jules Verne. Cette citation de 1874 n’a jamais été aussi pertinente. L’énergie hydraulique est une source d’énergie appréciée qui couvre plus de 50% des besoins électriques de la Suisse. Mais l’histoire ne s’arrête pas là: depuis longtemps, les voitures à hydrogène suscitent un grand intérêt. Elles se classent parmi les véhicules électriques mais à la différence que c’est une pile à combustible qui alimente le moteur, à partir d’une réaction chimique entre l’hydrogène (H2) et l’oxygène de l’air générant de l’électricité. Cette énergie propulse la voiture sans produire d’émissions: seule de la vapeur d’eau est rejetée. Il en résulte un cercle vertueux reposant sur des ressources renouvelables.

Coop prend les devants

En Suisse, faute de stations-services, les constructeurs automobiles n’entrevoient pas de marché pour les nouveaux véhicules à hydrogène et en l’absence de ces auto­mobiles, les propriétaires de stations-service ne voient pas l’intérêt d’installer des pompes à hydrogène. En bref, c’est le serpent qui se mord la queue.

Coop a donc pris les devants en installant en 2016 la première station-service à hydrogène publique de Suisse, à Hunzenschwil (AG). Pour Bruno Cabernard, responsable du Développement durable chez Coop, l’hydrogène est la voie à suivre: «Avec l’ouverture de notre station-service, nous avons démontré que cela fonctionne dans la pratique. Nous sommes fiers d’avoir lancé l’initiative pour une association en faveur de l’hydrogène et une mobilité sans émissions de CO.»

Depuis 2018, avec 14 entreprises du pays, Coop est membre de l’association pro Mobilité H2 Suisse. Celle-ci s’engage pour la mise en place d’un réseau de stations-service à hydrogène couvrant l’intégralité du territoire national. Convaincue de l’importance croissante que revêtira l’hydrogène comme ressource renouvelable à l’avenir, Coop a déjà beaucoup investi dans cette nouvelle technologie et soutient l’association avec détermination.

Mobilité H2 Suisse travaille étroitement avec l’entreprise suisse H2 Energy, qui s’est alliée au constructeur coréen Hyundai en faveur de la mobilité à hydrogène. Nés de cette collaboration internationale, quelque 1600 véhicules utilitaires à hydrogène Hyundai seront mis à disposition entre 2019 et 2025 en Suisse. En exploitant une flotte zéro émission et avec une autonomie suffisante, Coop assumera à l’avenir un rôle décisif de pionnier dans le secteur de la logistique.

Cinq minutes

Notre pays fait d’ailleurs figure de précurseur en matière de technologie H2. A l’échelle européenne, la Suisse sera la première à déployer commercialement 1600 utilitaires fonctionnant à l’hydrogène. Grâce au déploiement de ces camions, les propriétaires de stations- service pourront implanter un réseau rentable sur le territoire.

Comme l’explique Philipp Dietrich, le patron de H2 Energy: «Les entreprises planifient les parcours des camions. Par conséquent, il est possible de choisir le lieu d’implantation d’une station-service à hydrogène de sorte qu’elle couvre de nombreux trajets réalisés par ces camions. Pour les voitures de tourisme, il faut dès le départ un réseau complet de stations-service.» En effet, il est plus difficile de prévoir leurs trajets. Mais bientôt, grâce au développement attendu du réseau de stations-service, les propriétaires de véhicules de tourisme auront davantage d’options pour faire le plein.

Une voiture roulant à l’hydrogène jouit d’une autonomie de plus de 400 à 600 km et il faut seulement 5 minutes pour remplir son réservoir. En outre, le prix du carburant pour 100 km est comparable à celui d’une voiture à essence. Certes, le coût d’une voiture à hydrogène reste encore élevé à l’heure actuelle, toutefois cela pourrait évoluer à mesure qu’un marché se développe.

Acte N° 326

1re station-service à H2 en Suisse

En novembre 2016, nous avons ouvert la première station-service à hydrogène (H2) publique de Suisse, marquant un tournant vers une mobilité confortable, basée sur les énergies renouvelables et sans émissions polluantes.

Plus d’infos sur cet acte et sur tous nos autres engagements: www.des-paroles-aux-actes.ch/326