X

Recherches fréquentes

DES PAROLES AUX ACTES

Thé et bien-être dès la cueillette

PHOTO
Fairtrade Max Havelaar
22 octobre 2019

Bhagya (25 ans) est cueilleuse dans les Nilgiri Hills («montagnes bleues»), au sud de l'Inde.

Siroter une tasse de thé bien chaud, noir ou vert... L’automne invite à savourer de tels moments de détente et de sérénité. Mais qu’en est-il pour les nombreux hommes et femmes qui cueillent laborieusement le thé, feuille après feuille, dans les grandes plantations en Chine, en Inde, au Sri Lanka ou en Afrique de l’Est?

Attendre les bras croisés, ce n’est pas la tasse de thé de Coop en matière de conditions de travail équitables et de durabilité. Déjà fin 2018, près de 70% de notre gamme de thés noirs et verts de marques propres répondaient à une norme de développement durable reconnue, telle que Fairtrade Max Havelaar, Bio Suisse, UTZ ou Rainforest Alliance. Cette part devrait atteindre 100% d’ici à fin 2020.

Coop contribue ainsi à promouvoir des salaires équitables dans la culture du thé et s’engage afin que les travailleurs disposent de logements adéquats, d’installations sanitaires, de vêtements de protection ainsi que d’un réseau de distribution d’eau potable. Nous sommes également attentifs aux effets sur l’environnement avec, par exemple, des exigences claires en matière d’utilisation de pesticides.

Acte n° 378

Une culture du thé durable

Près de 70% des thés de marques propres Coop répondent déjà à une norme de développement durable reconnue. Nous assurons ainsi de meilleures conditions de vie aux travailleurs dans les plantations de thé.

Autres informations ici: http://www.des-paroles-aux-actes.ch/378