X

Recherches fréquentes

ACTUEL
DES PAROLES AUX ACTES

Un cœur grand comme ça!

Sous le label Solidarité, Coop vend des produits artisanaux fabriqués dans des ateliers protégés. Une reconnaissance du travail effectué par des personnes en situation de handicap. L’exemple des Perce-Neige, dans le canton de Neuchâtel.

TEXTE
PHOTO
David Marchon
15 janvier 2019

Dans le local de trempe, Johnny (à dr.) et Hervé disposent, sous l'œil attentif de Diana Lehmann, les k-lumets dans des paniers qui seront plongés dans de la cire chaude. Au fond, Michael les égoutte et Audrey (à g.) les aligne sur des plaques.

Concentré à sa table de travail, Johnny trie et assemble méticuleusement des petits bâtonnets de bois selon leur grandeur. Autour de lui, une dizaine d’autres personnes s’affairent. Chacun effectue une tâche bien spécifique. Nous sommes dans l’un des nombreux ateliers de la fondation Les Perce-Neige, aux Hauts-Geneveys (NE). «Le produit que nous fabriquons est un allume-feu écologique, à base de matériaux recyclés, indique Vincent Aeschlimann (34 ans), maître socio-professionnel en formation. Le bois est fait de chutes de scieries de la région, la cire vient de restes de bougies et les rondelles en carton de rouleaux de papier de toilette.»

Tout à la main

Chaque jour, ce sont 14 personnes adultes en situation de handicap – les bénéficiaires – qui participent à l’une ou l’autre de la douzaine d’étapes nécessaires à la réalisation des «k-lumets», ces petits fagots de bois utilisés pour faire démarrer les feux de cheminée ou de gril sans recourir à d’autres combustibles. Ici aucune machine, tout se fait manuellement. «L’aspect intéressant de ce travail, c’est qu’il est accessible à un grand nombre de personnes. Tous participent aux différentes étapes selon une rotation qui tient compte des affinités et du degré d’autonomie de chacun», explique Diana Lehmann (54 ans), monitrice socio-professionnelle.

Intégration sociale

Depuis 2018, Coop appose le label Solidarité sur des produits fabriqués ou conditionnés dans plus de 50 institutions et fondations suisses. Les k-lumets sont vendus chez Coop brico+loisirs sous le nom «Allume-feux Oeco­plan» dans toute la Suisse. Les Perce-Neige est l’une des nombreuses institutions suisses participant à leur fabrication. «L’intégration des personnes en situation de handicap dans notre société est très importante pour nous, déclare Kerstin Czermak, brand manager Near Food/Non Food et coordinatrice du projet. Depuis plusieurs années, nous collaborons avec succès avec des ateliers protégés et sommes le premier détaillant suisse à attribuer le label de qualité Solidarité aux produits d’institutions sociales.» Et d’ajouter: «Tous les ans, nous vendons des produits d’ateliers protégés pour une valeur supérieure à 3 millions de fr.»

Un produit de qualité

«Valoriser le travail de ces personnes par l’apposition d’un label sur les emballages est une bonne initiative», affirme Flavian Zimmermann (52 ans), responsable commercial des ateliers Perce-Neige. Il précise également que ce qui prime pour eux, c’est la qualité du produit: «Ce n’est pas parce que le travail est effectué par des personnes en situation de handicap que c’est du bricolage, insiste-t-il. Par ailleurs, le fait que les k-lumets soient vendus est aussi une source de valorisation pour eux.» L’autre forme de reconnaissance pour les bénéficiaires est sans doute constituée par le petit salaire qu’ils perçoivent. Un complément à leur rente AI qui ne leur permet pas d’être indépendants mais qui contribue d’une certaine manière à les intégrer dans le monde du travail des adultes.

Solidarité

Le label en chiffres

 

Acte n°367

«Solidarité» crée des emplois

Nous collaborons avec plus de 50 institutions et fondations suisses pour garantir aux personnes en situation de handicap une activité professionnelle adaptée et un emploi sûr. La valeur ajoutée que créent pour la société les produits fabriqués dans des insti­tutions sociales est repérable du premier coup d’œil par nos clients grâce au label Solidarité.

Autres informations ici: www.des-paroles-aux-actes.ch/367