X

Recherches fréquentes

DES PAROLES AUX ACTES

Une première mondiale

Un projet d'agroforesterie dynamique est actuellement mené au Ghana.

PHOTO
dr
09 avril 2019

Le chocolat au lait fin fond délicieusement sur la langue. Certes, le goût est important, mais les conditions de production du cacao le sont tout autant. C’est pourquoi, avec Max Havelaar, Chocolats Halba s’engage auprès des producteurs de cacao. Mais la filiale de Coop souhaite aller encore plus loin en s’investissant également en faveur de la nature et de la société, car en faire plus c’est mieux! Le producteur de chocolat soutient ainsi financièrement le projet Sankofa, mené au Ghana. «Celui-ci favorise la culture mixte plutôt que la monoculture. Ce mode de culture promeut la biodiversité tout en augmentant le revenu des paysans: ils ne tirent plus seulement des bénéfices du cacao, mais aussi d’autres plantes utiles», explique Annina Böhlen (32 ans), responsable de projet chez Chocolats Halba. Cette solution a un nom: l’agroforesterie dynamique. Pour la première fois au monde, Sankofa associe le système agroforestier dynamique à la compensation carbone. En plantant des arbres au sein des parcelles de cacao, Coop est ainsi en mesure de contrebalancer 75000 tonnes de CO₂. De quoi nous faire apprécier doublement le chocolat!

Acte N°372

Encore plus durable
En collaboration avec nos partenaires, nous révolutionnons la culture du cacao au Ghana. L’objectif est d’augmenter et de diversifier les revenus de 2900 familles de producteurs de cacao en respectant intégralement l’environnement.

Plus d’infos sur cet acte et sur tous nos autres engagements sur: www.des-paroles-aux-actes.ch