X

Recherches fréquentes

KANDERSTEG
éVASION

Montagnes et légendes

L’église catholique, devant l’imposant massif de Blüemlisalp, fait partie des vues les plus impressionnantes et les plus photogéniques de Kandersteg (BE).

PHOTO
Andreas Gerth
10 décembre 2018

Mentionné pour la première fois dans les écrits en 1374, Kandersteg était un lieu d’hébergement sur la route des épices reliant l’Italie par le col du Lötschen. L’essor du tourisme attirant toujours plus de familles italiennes à Kandersteg, la demande d’une église catholique se fit toujours plus pressante. Les habitants l’édifièrent et la consacrèrent à Marie. Selon la légende, le massif de Blüemlisalp était jadis recouvert de vertes prairies; mais un jeune vacher donna à sa mère du lait tourné, et celle-ci prononça alors une malédiction qui eut pour effet de recouvrir la montagne de neige et de glace.

Situation

Kandersteg se trouve dans la vallée de la Kander et fait partie du site «Jungfrau­-Aletsch-Bietschhorn», inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Sport

Avec 50 km de pistes, le village figure parmi les plus importants domaines de ski de fond de Suisse. Mais ce n’est pas son seul atout: Kandersteg possède un réseau étendu de chemins de randonnée hivernale, des sentiers pour raquettes, des pistes de luge et un domaine skiable adapté aux familles.