X

Recherches fréquentes

LAUFENBURG
évasion

La belle aux reflets colorés

Située au bord du Rhin, la jolie petite ville de Laufenburg dans le canton d’Argovie se visite volontiers en hiver. Vêtue de son manteau blanc elle devient romantique.

PHOTO
Andreas Gerth
07 janvier 2019

Si le Rhin suit aujourd’hui tranquillement son cours le long de la petite ville de Laufenburg, il n’en a pas toujours été ainsi. Pendant des siècles, les rapides (Laufen, en allemand) ont constitué un dangereux obstacle pour la navigation fluviale et le flottage du bois à cet endroit. On déchargeait donc les navires en amont des rapides et l’on acheminait les marchandises par voie terrestre au moyen de charrettes sur ce court tronçon pendant que les bateaux descendaient le fleuve à vide.

Le lieu

La ville de Laufenburg est blottie dans l’un des méandres du Rhin. La vieille ville est bordée au sud par la colline du château taillée dans le gneiss (roche), de forme presque parfaitement ronde, qui domine la plaine. De l’autre côté de la rive se situe la ville sœur de Laufenburg, en Allemagne.

L’histoire

En 1801, suite au traité de Lunéville, l’Autriche doit renoncer à la région du Fricktal au profit de la France, gouvernée par Napoléon Bonaparte. L’empereur désigne alors le Rhin comme frontière nationale et divise ainsi la ville de Laufenburg en deux parties.

Comment y aller

On peut notamment rejoindre la ville en train et bus postal, en transitant par Berne et Brugg (AG).