X

Recherches fréquentes

Famille

Chien de poche, caramba!

Faune Plus petit chien 
du monde, le chihuahua n'a cependant rien d'un jouet.

TEXTE
PHOTO
Getty Images, DR
23 octobre 2017

Quelque peu pot de colle, le chihuahua a une espérance de vie de 18 ans.


Article

Fragile au caractère fort

Infirmière thérapeute à Delémont, Alexandra Mezzi a craqué pour Sky, une femelle chihuahua de 2 ans: «Avoir un chien de très petite taille est un peu un rêve de petite fille. J'avais déjà Kira, une petite croisée qui a très bien accepté l'arrivée de Sky.» Comme tous les chiens, le chihuahua doit être socialisé jeune; sinon son fort caractère pourrait en faire un animal têtu, voire tyrannique.
À l'instar de nombreux chiens de petite race, le chihuahua a tendance à aboyer. Une façon de faire le fort qui contraste avec une grande fragilité. Alexandra Mezzi souligne qu'on le déconseille aux familles avec de jeunes enfants: «Une chute des bras d'un enfant ou d'un canapé peut lui être fatale.» De plus, il peut aussi faire preuve de résistance. «Quand je sors Sky, elle marche autant que Kira. Les gens ont l'habitude de les transporter dans des sacs. Moi, je le fais quand il y a de la foule, car je ne peux pas la laisser au sol.»
La Delémontaine est contente de son choix: «Le chihuahua est un chien fidèle et très fusionnel avec son maître. Sky a un côté pot de colle et ça me plaît bien.» De quoi se réjouir puisque l'espérance de vie de la race est de quelque 18 ans!

Depuis 2016, tous les chiens de Suisse et du Liechtenstein doivent être enregistrés dans la banque de données Amicus. Ainsi, sur les près de 550 000 chiens recensés dans notre pays au 30 juin dernier, plus d'un quart sont issus de croisements. Du côté des chiens de race, le chihuahua a la cote puisqu'il vient de surclasser le labrador, qui fut longtemps le grand favori des Suisses. On dénombre en effet 25 500 chiens de poche, contre 24 900 labradors. Suivent le yorkshire terrier (19 400) et le jack russell terrier (17 600). À noter: plus de 500 races différentes sont inscrites dans cette base de données.

L'experte

Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel

La myiase est une affection grave diagnostiquée lorsque la peau est infestée par des larves de mouche. Comme les insectes apprécient chaleur et humidité, le danger est important chez le lapin, car sa fourrure est dense et met beaucoup de temps à sécher. Les individus à risque sont ceux dont l'arrière-train est souillé (incontinence urinaire ou diarrhées). Si c'est le cas de votre lapin, surveillez-le avec la plus grande vigilance, établissez la cause avec votre vétérinaire et tondez-lui les fesses. Séchez soigneusement sa peau et sa fourrure après un shampoing. De plus, une moustiquaire sur la cage stoppera l'accès aux insectes. Si vous constatez malgré tout la présence d'une ou plusieurs larves de mouche (petits asticots blancs), consultez en urgence votre vétérinaire, car la vie de votre lapin est en danger. 

  Une question animalière?