X

Recherches fréquentes

ANIMAUX

A chacun sa place

Un chien supporte mieux la voiture s’il s’y sent en sécurité. Différents moyens de protection existent. Nos conseils.

PHOTO
getty images, DR
13 mai 2019

Quelles que soient leur race ou leur taille, les chiens peuvent souffrir du mal des transports. Ce trouble, qui touche surtout les chiots, a tendance à s’estomper pour finalement disparaître. Et pourtant, dans certains cas, l’âge n’est d’aucune aide. Les déplacements deviennent alors problématiques aussi bien pour le maître que pour l’animal.

Chez les chiens les plus sensibles, les troubles peuvent apparaître dès qu’ils repèrent un comportement leur indiquant qu’un déplacement en voiture est imminent. Certains traitements sont très efficaces pour y remédier. Il est essentiel de demander conseil auprès du vétérinaire.

La sécurité avant tout

Le mieux est cependant d’habituer progressivement le chien aux déplacements en voiture en faisant de courts trajets, agrémentés d’arrêts promenades. Et de lui attribuer dès le début une place qui sera désormais la sienne.

Harnais de sécurité, grilles de séparation ou cages de transport sont indispensables pour transporter un chien sans que cela ne représente un danger pour lui et les passagers du véhicule. En effet, selon un crash test réalisé par le Centre technologique Allianz, un mannequin canin de 35 kg placé sur la banquette arrière atteint l’équivalent de 1,6 tonne lors d’une collision frontale à 40 km/heure. L’accident aurait été fatal à l’animal et aurait pu gravement blesser les occupants de la voiture.

Pour être suffisamment fiable, un harnais doit avoir au minimum deux attaches à fixer sur la ceinture de sécurité du véhicule. Ce système n’est toutefois pas recommandé pour des animaux pesant plus de 10 kg.

La barrière de sécurité est un bon accessoire, à condition de présenter un maillage très étroit et d’être fixée à la carrosserie du véhicule. Veiller à ne pas laisser trop de liberté de mouvement au chien qui pourrait subir de graves blessures en cas de freinage brusque.

La meilleure protection est sans conteste la cage de transport installée dans le coffre du véhicule. Posée et calée, elle résiste et reste à sa place. Elle ne doit pas être trop grande, tout en permettant au chien de se tenir debout.

En Suisse, un arrêt du Tribunal fédéral rendu en 2011 stipule qu’il n’est pas obligatoire d’attacher son chien lors d’un déplacement en voiture. Mais cela ne signifie pas qu’on peut le laisser faire n’importe quoi. 

Trouver la bonne cage

Les cages de modèle Atlas existent en différentes tailles. Il faut choisir la dimension qui permettra à votre chien de s’y tenir debout. Disponibles chez Brico+loisirs avec Pet Shop et sur: www.bricoetloisirs.ch

Dès 26 fr. 95