X

Recherches fréquentes

LE SAVAIS-TU?

Pourquoi l'essence ne gèle pas en hiver?

Une question de Elena (10 ans) de Zurich

PHOTO
OCULUS ILLUSTRATION
02 décembre 2019

En réalité, l’essence gèle aussi en hiver. Tout peut geler si le point de congélation est atteint. L’essence a un point de congélation bas, qui se situe à –45 °C. Si lors d’un hiver record, le mercure descendait aussi bas, une voiture alimentée avec de l’essence commercialisée en Suisse s’arrêterait, à cause de la formation de flocons de paraffine. Il n’a jamais fait si froid en Suisse, mais déjà suffisamment pour faire coaguler l’autre carburant: le diesel. C’est pourquoi les carburants sont mélangés à des additifs chimiques qui permettent de conduire même en plein hiver.

  • Des flocons de paraffine obstruent le filtre à carburant. Cela entraîne des difficultés au démarrage, une perte de puissance et l’arrêt du moteur.
  • L’acide dans les batteries de voiture peut lui aussi geler, et ce d’autant plus facilement lorsqu’elles sont déchargées. Une batterie pleine fonctionne même à –45 °C. En revanche, une batterie vide peut déjà geler à –10 °C.
  • Mais avant l’essence et le diesel, c’est le liquide de refroidissement du moteur qui risque de geler, si on n’y ajoute pas un produit antigel contenant du glycol.
  • Une protection antigel est aussi nécessaire dans le liquide lave-glace, car un pare-brise sale réduit la visibilité et donc la sécurité.
Télécharger PDF

 

Poser une question