X

Recherches fréquentes

Famille

Réflexion sur le sport au féminin

A travers une exposition-vidéo, des pièces de théâtre et une conférence, une réflexion sur le corps féminin à travers le sport aura lieu du 6 au 25 mai à Genève.

TEXTE
PHOTO
AFP
28 avril 2014

Lhaltérophile turque Nurcan Taylan (30 ans) détient plusieurs records.


Pourquoi peu de femmes pratiquent le rugby, le marteau ou l'haltérophilie? Qu'est-ce qui motive celles qui s'y adonnent? A travers une exposition-vidéo, des pièces de théâtre et une conférence, une réflexion sur le corps féminin à travers le sport aura lieu du 6 au 25 mai à Genève. La metteuse en scène française Judith Depaule est au cœur du projet européen Corps de femme. Elle s'est intéressée au besoin de normes de notre société. Son constat: le sport révèle des inégalités. «Plus le sport est dit viril, plus la femme qui l'exerce doit être avenante et afficher les marqueurs obligés de la féminité.» Avec une caméra, elle est allée à la rencontre de sportives de plusieurs pays.

Le détail des événements genevois:

  • mercredi 7 mai à 18h30: Conférence de Judith Depaule «Les femmes sont-elles des athlètes comme les autres?», Uni Dufour, U 300. Plus d'infos
  • 2 au 17 mai: spectacles «Corps de femmes» (trilogie), de la Compagnie Mabel Octobre et Judith Depaule au théâtre St-Gervais de Genève.
  • 12 mai à 20h30, 13 mai à 19h: «Corps de femme 1 – le marteau»
  • 14 mai à 20h30, 15 mai à 19h: «Corps de femme 2 – le ballon ovale»
  • 16 mai à 20h30, 17 mai à 19h: «Corps de femme 3 – les haltères», Plus d'infos
  • 6 au 25 mai (du mardi au dimanche de 12h à 18h): Exposition de portraits en vidéo  à la salle Carole Roussopoulos (1er étage) du théâtre St-Gervais. Entrée libre.