X

Recherches fréquentes

Famille

Cours de vélo pour mieux tenir la route

Genève Souvent, on croit savoir rouler: erreur! Pro Velo invite les familles à des cours de conduite cycliste: succès au rendez-vous.

TEXTE
PHOTO
Patrick Gilliéron Lopreno
11 mai 2015

Jonas dans un exercice déquilibre.


Article

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Selon Julien Hutin, responsable de ces cours à Pro Velo Genève, de nombreux cyclistes croient savoir rouler mais se trompent. Il leur fait comprendre leurs erreurs afin de maximiser leur sécurité. Lui-même victime de plusieurs chutes, il met en garde: «L'erreur peut arriver en tout temps, on ne doit jamais être satisfait de soi.» Selon l'Office fédéral des routes, près de 3800 cyclistes ont été accidentés l'an dernier en Suisse, un triste record pour cette dernière décennie. La morosité météorologique de l'été passé expliquerait en partie ce nombre élevé. Du 7 au 10 mai, la Fête de la danse se déploiera dans tout le pays pour son dixième anniversaire. Depuis sa création, l'événement a gagné un large public. Son objectif reste le même: sensibiliser et fédérer les Suisses autour de la danse sous toutes ses formes.

Le vélo, c'est pratique et rapide. Et pas besoin de chercher une place de parking»

Jonas (10 ans), apprenti cycliste

Priorités: pas de monopole cycliste

Julien Hutin (39 ans), formateur en cours de conduite cycliste, Pro Velo Genève

Conduite inadaptée aux conditions climatiques ou au tracé de la route, priorité non respectée, inattention ou influence de l'alcool, autant de causes à la source d'un accident. Julien Hutin alerte les cyclistes sur la notion de priorité: «Ils pensent que du moment qu'ils ont indiqué leur direction à gauche, ils sont prioritaires. Non: on traverse une route. Il faut chercher le contact visuel avec l'automobiliste de derrière.»
Autre idée reçue, l'ordre des places en famille. Pro Velo recommande aux parents de suivre leurs enfants (aîné en tête de file) plutôt que de les précéder.  Ils pourront ainsi communiquer facilement et mieux les voir. De leur côté, les enfants n'auront pas le nez planté sur la roue arrière d'un adulte. Attention à ne pas surestimer les compétences des cyclistes en herbe: «Un enfant n'est pas multifonctions avant ses 10 ans», souligne Julien Hutin. Il donne une astuce à l'intention de ceux qui ne reconnaissent pas la gauche et la droite: placer des rubans de couleurs différentes des deux côtés du guidon.

Jonas (10 ans) est fier sur son bolide, emmenant sa petite sœur Lucile et sa maman Sylvette en balade. Il est aussi conscient de la responsabilité qui lui incombe. Fan de vélo, il reconnaît que c'est difficile dans le trafic genevois: «Mais pratique et rapide. On peut se faufiler à côté d'une file de voitures s'il y a assez d'espace. Et en vacances, c'est génial. On est allés de Berlin à la mer Baltique en quelques jours avec ma famille!» Ambassadrice elle aussi de ce mode de transport, Lucile ajoute, du haut de ses 7 ans: «Et un vélo, ça ne prend pas d'essence.»

Sa s?ur Lucile dans lart des virages.

Le plaisir et la liberté gagnés grâce à la bicyclette enchantent Julien Hutin: «C'est pour cela qu'on observe un boom du vélo. Plus besoin de fitness ni d'antidépresseurs… En plus, c'est une invention transgénérationnelle et transpolitique!» Convaincu qu'il y a de la place pour tout le monde sur la route, le Genevois s'emploie à transmettre la notion de respect à travers ses cours.

Nombre de cyclistes accidentés en Suisse

Source Office fédéral des routes

Conseils

  • Porter un casque pour réduire le risque de blessure à la tête en cas de chute. Pour s'assurer qu'il est bien en place et à la bonne taille: www.casque.ch
  • Rouler sur un vélo à la fois bien équipé et bien réglé: il en va de sa sécurité (éclairage, pneus, freins, sonnette).
  • Se rendre visible: porter des vêtements clairs avec des éléments réfléchissants. Le risque d'accident est trois fois plus élevé de nuit que de jour.
  • Transporter les enfants correctement et de manière sécurisée, qu'il s'agisse d'un siège fixé derrière la selle, d'une remorque ou d'un tandem adulte-enfant.
  • Manifester son intention avant d'obliquer.
  • Respecter les priorités.
  • Éviter de coller le cycliste qui nous précède.
Plus de conseils

Question de la semaine

Pro Velo Suisse lance une initiative en faveur d'une meilleure promotion du vélo par la Confédération. Qu'en pensez-vous?

La question de la semaine: La Suisse est-elle assez sûre pour les cyclistes?