X

Recherches fréquentes

Famille

Bouger, fêter, skater

Une association de skateurs a réaménagé la cour d’une école primaire à la Tour-de-Peilz (VD). Un projet d’urbanisation qui servira de cadre à Coop Andiamo de La Suisse bouge.

TEXTE
PHOTO
Sedrik Nemeth
10 septembre 2018

Fabio Jimenez, l?un des membres de La Méclette, association à l?origine du skatepark Urban Skate à la Tour-de-Peilz.

Des jeunes profitent de leur pause de midi, assis sur les bancs de la cour du Collège des Marronniers à la Tour-de-Peilz (VD) qui vient d’être réaménagée pour la rentrée. En les observant, Fabio Jimenez sourit en spectateur averti. «Avant, la population n’avait pas autant d’espace pour s’asseoir.» Le trentenaire et son équipe de La Méclette (Instagram: @La Méclette) – association à but non lucratif d’une dizaine de jeunes skateurs de la Riviera fondée en 2017 – ont prouvé que skatepark et aménagement urbain pouvaient faire la paire avec Urban Skate. Après l’échec d’un premier projet de skatepark en 2014, la commune fait appel au collectif La Méclette pour imaginer un nouveau skatepark dans la cour du Collège des Marronniers début 2017. «Le département Sport & Jeunesse qui depuis le début nous a toujours soutenus, a organisé une séance avec la Municipalité», précise-t-il.

L’association conçoit alors un projet d’urbanisation avec des éléments destinés à la pratique du skate (en dehors des horaires scolaires) qui soient modulables et puissent servir de bancs pour la population et de lieu praticable pour les passionnés de sports de glisse. Conducteur de travaux en génie civil, Fabio Jimenez a mis bénévolement son expérience à disposition et est à la base des plans du dossier professionnel réalisé. «Le syndic, M. Grangier, pensait que nous allions exposer notre projet sur une feuille A4. Je crois qu’il a été bluffé», se félicite l’adepte de skate.

Succès populaire  

Depuis fin août, Urban Skate semble avoir rempli sa mission et la cour des Marronniers est fortement occupée. «Des jeunes de toute la région mais également de Neuchâtel, voire de Genève, se déplacent à la Tour-de-Peilz, car le skatepark a été pensé par et pour des skateurs, explique Fabio Jimenez. Notre expertise s’avèrerait utile au vu de certains exemples mal pensés dans la région.» 

Le 30 septembre prochain, la cour des Marronniers réaménagée accueillera l’événement Coop Andiamo de La Suisse bouge (lire l’encadré ci-contre) pour la seconde année consécutive. La Méclette, qui veut promouvoir le skate sur la Riviera et soutenir les jeunes pratiquants, se réjouit de faire partie de l’événement. «Cela nous offre une vitrine et Coop Andiamo est une excellente occasion de faire bouger les gens.» Parmi les nombreuses autres activités proposées lors de cette fête du mouvement, La Méclette mettra des skates à disposition pour une initiation. Des démos et des battles assureront également le show. Dans la cour des Marronniers, la dizaine d’écoliers qui a dû changer de banc pour les besoins du shooting photo retourne sur le module que Fabio Jimenez vient de skater sous l’objectif du photographe et leurs yeux ébahis.

 

Fête du mouvement

Deux dates romandes

Coop Andiamo de La Suisse bouge

L’événement emmène tout le monde dans un voyage polysportif animé. Le concept est simple: inviter la population de toute une région à une grande fête du mouvement! La motiver à faire du vélo, du jogging, de la course d’orientation et du sport en général, ou simplement passer une bonne journée dans une ambiance colorée! La manifestation est organisée dans 7 régions différentes de la Suisse et se déroule toujours un dimanche. Elle fera halte à Martigny (16 septembre) et à La Tour-de-Peilz (30 septembre).

www.coopandiamo.ch/fr