X

Recherches fréquentes

Bricolage

Cœurs en carton

Les cartes cadeaux maison sont des objets uniques dotés d’une touche personnelle. Leur réalisation nécessite un soupçon d’habileté et de créativité. Marche à suivre.

TEXTE
PHOTO
Heiner H. Schmitt
08 octobre 2018

Beatrice Thommen-Stöckli et Yelia Roth ont réalisé leur carte avec un souci prononcé du détail.

Anniversaires, baptêmes, mariages, Noël ou invitation à une fête: les occasions ne manquent pas d’offrir des cartes. Lorsqu’on ne peut pas assister à un événement familial, on les joint à un cadeau ou alors on les envoie pour féliciter une personne qui nous est chère. Elles sont les porteurs de nos messages d’amour, mais également de nos paroles réconfortantes. C’est pourquoi il est important de ne pas choisir ses cartes au hasard et de ne pas sous-estimer leur valeur symbolique. Une belle carte réchauffe le cœur de la personne qui la reçoit, en particulier si vous la confectionnez vous-même.

Déconnexion du virtuel

Le bricolage est une activité précieuse dans ce monde qui tourne toujours plus vite. C’est une sorte de déconnexion du monde virtuel, particulièrement salutaire pour les enfants. Bricoler favorise non seulement la créativité, mais aussi la motricité fine et la capacité de concentration. C’est également l’avis de Beatrice Thommen-Stöckli (47 ans), qui vit à Muttenz (BL) avec sa famille. Cette mère de famille a toujours eu beaucoup de plaisir à bricoler et peindre avec ses deux enfants.

En tant que diplômée du cours préparatoire de l’Ecole de design de Bâle et photographe qualifiée, elle prend plaisir à créer. Elle a l’œil pour tout ce qui touche à la décoration. Depuis quelques mois, elle se consacre avec passion à la création de cartes de vœux: elle les décore avec des tampons et des chipboards (formes prédécoupées en carton), les colorie, y ajoute des dessins ou des paillettes. Ses créations spéciales en 3D sont particulièrement originales. Lorsqu’on ouvre ses cartes pop-up, un élément en trois dimensions se lève; par exemple, un monde sous-marin avec un coffre au trésor et des créatures marines. Chaque carte est une petite œuvre d’art confectionnée avec amour, à la main. «Depuis mes débuts, j’ai créé près de 300 cartes et en ai vendu une bonne centaine, dit-elle en riant. Lorsqu’on crée spécialement une carte pour une personne, on offre à la fois son amour et son temps.» Ses cartes sont destinées à des amis et des connaissances qui se font un plaisir de lui commander de temps à autre une de ses petites merveilles.

Relève assurée

Beatrice Thommen-Stöckli avait l’habitude de bricoler avec ses enfants quand ils étaient petits. Aujourd’hui, c’est la petite voisine âgée de 10 ans, Yelia Roth, qui apprécie tout particulièrement de mettre la main à la pâte. Mais ce qu’elle aime encore plus que le bricolage, c’est la danse hip-hop. Et elle est vraiment douée dans ce domaine: avec ses camarades du groupe Project X du New Dance Center Basel (école de danse à Bâle), elle s’est qualifiée pour le championnat du monde qui se déroulera fin octobre à Kielce, en Pologne. Nous croisons les doigts pour elle et lui enverrons une carte de vœux. Que le groupe gagne ou perde. Une carte faite main, bien sûr!

Du cœur à l’ouvrage

Découper les formes
Pour commencer, découper les cœurs. Pour ce faire, déposer des chablons de différentes tailles sur le papier cartonné de couleur rouge, puis les mettre dans la machine à découper.

Donner du relief grâce aux couleurs
Tremper le tampon éponge dans le tampon encreur et peindre le bord des cœurs avec de légers mouvements circulaires. Cela permettra de donner plus de relief aux formes.

De la ficelle pour les ballons
Beatrice et Yelia fabriquent une carte de vœux avec des ballons en forme de cœur. Elles utilisent des morceaux de ficelle de 10 cm chacun qu’elles fixent au dos des cœurs avec du scotch.

Fabriquer le paquet
Pour le paquet, qui sera suspendu aux ballons, Beatrice prend un petit morceau de carton puis fait une boucle avec un ruban d’organza orné de cœurs.

Second tour de colle
L’étape suivante consiste à appliquer un peu de colle à sec au dos de chaque forme découpée. On ajoute ensuite de la colle à papier à séchage rapide le long des bords.

Assemblage des motifs 
En guise de carte, Yelia utilise une feuille de papier kraft beige format A5 qu’elle plie en deux. Ensuite, elle le décore avec les cœurs. Les trois derniers cœurs du dessus sont assemblés à l’aide de disques adhésifs 3D. Il en résulte une image en trois dimensions.

La décoration: un travail de précision 
Les paillettes sont fixées à l’aide d’une pointe de colle liquide. Le mini picker (le crayon rouge) est l’outil indispensable pour ce genre de travail de précision: il permet d’attraper les paillettes et de les positionner facilement sur le support. 

L’univers du parfait bricoleur

Papier déco, papier cartonné de couleur, chablons à découper, tampons et tampons encreurs, adhésifs, crayons de calligraphie, rubans, fil et paillettes: Coop brico+loisirs propose un vaste choix d’accessoires de bricolage. La machine à découper «Sizzix Big Shot» coûte 199 fr. www.bricoetloisirs.ch