X

Recherches fréquentes

Famille

Où faire dormir bébé?

Un nouveau-né dort partout, c'est bien connu. Mais reste à trouver le lieu qui conviendra le mieux à son bien-être et à l'équilibre de toute la famille.

PHOTO
Fotolia, Getty Images, DR
09 avril 2018

Pour favoriser son sommeil et sécuriser son enfant, il faut appliquer certaines règles, comme celles de ne pas lentourer de trop de peluches, ni de le couvrir dun duvet.


Andrea Weber, sage-femme et secrétaire générale de la Fédération suisse des sages-femmes

Au début, ça dort n'importe où un bébé – certes dans un rythme hachuré sur 24 heures qui se met peu à peu en place. La question est de savoir, au retour de la maternité, où cela s'avère le plus judicieux. «Tout le monde doit faire connaissance. Le nouveau-né doit, en plus, découvrir le monde qui l'entoure. C'est pourquoi, il ne sert à rien de tout prévoir avant son arrivée», explique Andrea Weber, secrétaire générale de la Fédération suisse des sages-femmes. Le déroulement de la naissance a une grande influence: un accouchement traumatisant peut, par exemple, pousser la jeune maman à ne pas pouvoir se séparer de son enfant. Le fait d'avoir un bébé calme ou pleureur joue également un grand rôle dans la décision.

Durant la nuit

«Les études montrent que les risques de mort subite du nourrisson baissent lorsque celui-ci dort dans la chambre de ses parents, dit Andrea Weber. Pour la mère, cela facilite aussi l'allaitement, car elle peut rapidement réagir aux pleurs.» De plus, le nouveau-né a été habitué aux bruits dans le ventre de sa maman, «il doit apprendre que le silence ne signifie pas qu'il y a un danger». La spécialiste rappelle toutefois que coucher le bébé dans le lit parental n'est pas idéal, à cause du danger d'écrasement et de la surchauffe. Même si, plus tard durant l'enfance, beaucoup passeront une fois ou l'autre la nuit auprès de papa et maman, quand ils sont malades par exemple. «Laissez-vous guider par votre pédiatre ou par une sage-femme.»
Un lit cododo (ou «side bed», à coller à celui des parents) ou un berceau à proximité représentent des solutions idéales. Du moins, durant les premiers mois, car les petits bruits du bébé, même s'ils sont normaux, peuvent stresser les parents. Parents qui – au bout d'un certain temps – souhaitent se réinventer une vie intime. «Celle-ci ne doit pas forcément avoir lieu la nuit dans le lit conjugal. Il s'agit de trouver de nouvelles formes d'intimité.»
Combien de temps faut-il faire dormir son bébé dans la chambre parentale? «Certains dorment vite bien, ils peuvent donc assez rapidement dormir dans leur chambre. D'autres ont besoin de davantage de temps, note Andrea Weber. Cela ne fera pas d'eux plus tard des enfants gâtés.» Et d'ajouter: «Dans aucune autre culture, cette idée viendrait à l'esprit des gens. Un bébé crie par détresse, pas par caprice. Peu à peu, les parents vont apprendre à décoder les pleurs. Cela demande une grande attention.» Et exige également un lâcher-­prise, puisqu'il s'agit d'une nouvelle relation qui demande du temps pour se mettre en place.

En jouant, les frères et sœurs peuvent être bruyants. Aux parents de décider s'ils veulent garder le nourrisson près d'eux ou le faire dormir dans une pièce à l'écart.

Durant la journée

«Certains bébés dorment bien dans le bruit, d'autres pas. Aux parents de décider s'ils veulent garder leur nouveau-né auprès d'eux, en portage, dans un transat (surtout les nourrissons) ou dans un berceau à roulettes, ou le faire dormir dans sa chambre», déclare la spécialiste. Et les frères et sœurs? S'ils sont très bruyants (ou trop brusques), elle conseille de mettre le bébé à l'abri, dans une pièce séparée. «Il est important aussi de respecter le rythme des siestes de chacun. Il y a tout un nouvel équilibre familial à trouver», précise-t-elle.
Qu'en est-il des animaux domestiques? Pas de problème, a priori. «Mais les chats et les chiens sont très câlins, ils vont volontiers se blottir au chaud auprès du bébé. Il faut faire attention à ce que l'animal ne l'étouffe pas. On peut par exemple installer une moustiquaire au-dessus du lit pour le protéger.»

Mesdames, déléguez!
«Les pères peuvent tout à fait s'occuper d'un nouveau-né. Ils peuvent, par exemple, décharger la mère en le prenant auprès d'eux, la nuit, pour la laisser se reposer dans une autre pièce. La parentalité est un projet de couple, trop d'attentes se focalisent uniquement sur la mère. Dans le cas des parents célibataires, ils devraient chercher un appui auprès de leurs amis ou de leur famille», estime Andrea Weber, secrétaire générale de la Fédération suisse des sages-femmes. Puis d'ajouter: «Un homme ne devrait pas faire pression sur sa conjointe pour être seul avec elle au plus vite après la naissance. Il est aussi important de préparer ensemble le retour au travail de la mère, en définissant le rôle de chacun.»

  • Prenez le temps d'observer votre bébé pour décoder ses besoins.
  • Prenez aussi le temps de vous installer dans votre nouveau rôle de parents.
  • Faites dormir votre bébé sur le dos pour éviter la mort subite du nourrisson.
  • Les parents ne devraient pas fumer à l'intérieur, car la fumée est aussi un grand facteur de mort subite du nourrisson.
  • La température idéale de la chambre tourne autour de 18 °C.
  • Pour maintenir l'humidité, vous pouvez mettre une lessive à sécher dans sa chambre.
  • Ne cherchez pas à tout reproduire comme pour votre premier enfant.