X

Recherches fréquentes

FAMILLE
VACANCES

Voyager avec les enfants

Le départ pour les grandes vacances approche à toute vitesse. Mais avez-vous pensé à tout avant de partir? Coopération fait le point sur les essentiels.

10 juin 2019

Bien sûr, il y a la tablette. Mais il y a mille autres manières de s?occuper durant le trajet. A vous d?être créatif!

Les voyages forment la jeunesse, c’est bien connu. Mais huit heures de voiture ou six heures d’avion, sans possibilité de bouger, chahuter ou dormir confortablement, ce n’est pas toujours rigolo. Et quand la fatigue s’invite chez les grands et les petits, la situation peut devenir explosive. Pour y remédier, voici quelques conseils toujours bons à prendre. Le mot clé: l’anticipation. Parce qu’il serait trop bête de passer à côté de souvenirs pour la vie parce qu’on a oublié un chargeur à la maison. N’hésitez pas, vous aussi, à partager vos astuces dans les commentaires. 

Occuper son enfant

C’est peut-être la partie la plus compliquée des vacances: occuper sa progéniture durant les heures de route ou de vol. Soyez créatif pour trouver des alternatives à la tablette.

Les six essentiels

- Le bingo voiture: créer une liste de choses à cocher dès qu’on les a aperçues sur la route (par ex: une voiture bleue, un panneau). Quand la carte est pleine, la partie est finie.

- Le jeu du 21: en partant de 1, chaque joueur donne à son tour un ou deux chiffres supérieurs (par ex: 1, 3, 4, 6, 7). Le but est de ne pas tomber sur le 21. On peut compliquer à souhait le jeu (dire les chiffres impairs en allemand…).

- La musique: créer avant le départ une playlist familiale, avec les chansons préférées de chacun. Ou chanter tout son répertoire d’enfant.

- Le calcul mental: avec les numéros de plaque des autres voitures, il faut arriver à une certaine somme en utilisant les symboles +, -, ×, :

- Le Uno: il ne prend que peu de place en bagage à main et on peut ajouter des règles à l’infini.

- Les livres: histoire, coloriage, collage. Plus l’ouvrage est neuf, plus l’intérêt sera élevé.

Lutter contre le jetlag

Le décalage horaire, ce n’est déjà pas drôle pour les grands, alors imaginez pour les petits! La règle de base: on compte un jour par deux heures de décalage pour s’en remettre. Inutile donc d’essayer de faire dormir ses bambins dès le premier soir comme à la maison. Il vaut mieux plutôt l’accompagner. S’il veut jouer à 3 heures du matin, il peut, à condition de rester silencieux. Pour les repas également, s’il a faim en pleine nuit, donnez-lui un repas léger. Qui dort volontiers le ventre creux?

Les six essentiels

- Avant le départ, décalez chaque jour votre horaire de 30 minutes.

- Profitez du soleil afin de sécréter de la mélatonine (réduit la fatigue).

- Ne sautez pas les repas, la digestion aide à régler son horloge interne.

- Plus le décalage horaire est important, plus il est préférable de rester longtemps sur place.

- Pensez à vous hydrater suffisamment.

- Evitez de rentrer juste avant la reprise, dans l’autre sens aussi il faut se réhabituer.

Préparer sa pharmacie

Il est important de prendre le temps pour préparer sa pharmacie de voyage et de réfléchir à ce qu’il convient d’emporter. D’autant plus si on voyage en famille dans des pays où l’accès au réseau de santé est compliqué. On n’emportera pas la même chose si l’on visite le Grand Nord ou un pays tropical (déconseillé aux enfants en bas âge à cause de la malaria). Dans les pharmacies Coop Vitality, les spécialistes vous aideront à composer une trousse de secours adaptée. Si vous voyagez en avion, pensez à prendre une partie des médicaments en bagage à main.

Les dix essentiels

- Du désinfectant

- De la pommade cicatrisante et vulnéraire

- Médicament contre la nausée/mal des transports

- Un thermomètre

- Des antalgiques et médicaments contre la fièvre

- Une pince à épiler

- Un insectifuge ainsi qu’un produit pour traiter les piqûres d’insectes

- Des pansements

- Le carnet de vaccination ainsi qu’un passeport d’allergie le cas échéant

- Une bonne protection solaire

Conseils contre le soleil

Il est de bon temps de remettre une couche sur les recommandations en matière de protection solaire. Premier conseil: évitez le soleil entre midi et 14 heures. Les bébés de moins d’un an ne doivent absolument pas être mis au soleil.  

Les cinq essentiels à emporter avec soi:

- Une crème solaire adaptée (indice solaire suffisant / pour les enfants)

- Une crème aprèssolaire

- Un, voire 2 chapeau

- Habits de plage anti UV

- Eventuellement tente de plage

Le mal des transports

Les voyages forment la jeunesse, mais c’est sans compter ce maudit mal des transports. Pour y remédier, essayez en voiture de toujours fixer l’horizon, droit devant vous. Si un enfant est malade, installez son siège à l’avant de la voiture. En avion, préférez les places côté fenêtre sur les ailes. En bateau, mettez-vous sur le pont le plus bas et essayez de comprendre le mouvement des vagues. Ne partez pas avec l’estomac vide, mais évitez les repas copieux et l’alcool. Le gingembre et la menthe poivrée (aussi en huile essentielle) aident à lutter contre le mal. Sinon, les pharmacies sauront vous orienter vers des médicaments sans ordonnance.

Charger la voiture

Quand on part en vacances en voiture, d'autant plus avec de jeunes enfants, la tentation est grande d’emporter un maximum de choses. Afin d’éviter une surcharge, pesez vos bagages avant de les charger, façon tétris, les plus lourds et volumineux en premier. Cela permet non seulement d’optimiser l’espace, mais aussi de garantir que les valises ne se transforment pas en projectiles en cas de freinage d’urgence. Les petits objets doivent eux-aussi être fixés, par exemple dans un filet ou à l’aide d’une sangle. Ils ne doivent en aucun cas déranger le chauffeur. Veillez à ne pas mettre de charges trop lourdes dans le coffre de toit ou sur le porte-bagage afin de ne pas déplacer le centre de gravité.