X

Recherches fréquentes

Les gens

Coup de foudre

Pop Avec son nouvel album «Blitz», Étienne Daho marie rock psychédélique, pop et texte. Un numéro d’équilibriste réussi.

TEXTE
15 janvier 2018

Cuir et volutes de fumée sur la pochette du nouvel album dÉtienne Daho.

 

Etienne

 

Étonnant de retrouver le pape de la pop française et son onzième album sur ces terres défrichées à l’acide lysergique. Les premières notes de Blitz évoquent d’entrée les entêtantes ambiances du Pink Floyd de Syd Barrett. Première œillade vers ces années 1960–1970, sa période musicale de prédilection à ses dires. L’auteur de Tombé pour la France dompte savamment le décorum du genre – jeu d’écho, son chaud, claviers fluides, basses directrices, guitares hypnotiques… – et l’utilise comme écrin à ses douze nouvelles chansons.

Il signe deux belles ballades (Les Flocons de l’Été et L’Étincelle) et un potentiel tube (Le Jardin). C’est lorsqu’il lâche la bride et s’aventure plus sur les rives du psychédélisme (Les Filles du Canyon, Les Baisers Rouges, The Deep End) qu’il est le plus convaincant.

Plus de Daho encore
On retrouvera le natif d’Oran en directeur d’exposition à la Cité de la musique de Paris. Il y raconte, à travers 200 portraits de musiciens, des clips et des musiques, 70 années de French pop, de Trenet à nos jours. Encore une biographie autorisée, Daho, par Christophe Conte, chez Flammarion.
 

Daho en 7 tubes

Les Flocons de l'Eté, Blitz (2012)

-

La peau dure, Les chansons de l'innocence retrouvée (2013)

-

If, avec Charlotte Gainsbourg, Réévolution (2003)

-

Comme un boomerang, avec Dani (2001)

-

Un homme à la mer, Paris Ailleurs (1991)

-

Tombé pour la France, Pop Satori (1986)

-

Week end à Rome, La notte, la notte (1984)