X

Recherches fréquentes

Chronique

Comment aimer?

27 août 2019

J’aime beaucoup mais ce n’est pas simple. J’ai aimé le chaud et le froid. Maintenant ni l’un ni l’autre. J’aime la vie mais sans exagérer, un peu comme le fenouil quand j’avais 5 ans, faut pas non plus m’en servir trop de fois.

Faut-il aimer obsessionnellement comme les philatélistes ces carrés de papier, ou la F1, prêts à s’enivrer de gaz à toutes les courses? Aimer la botanique du Botswana, aimer l’Everest au point d’y glisser…? Les amours sont si différentes pour chacun et les manières de les prouver si particulières que l’on s’y perd. Se perdre d’amour est un beau vertige, irremplaçable.

Faut cependant gérer, car n’avoir qu’un petit amour ça fait vite minable. Alors j’ai fait le bon choix, j’aime deux êtres vivants, dinguement. Un à poil et l’autre quand elle l’est. J’ai une brosse à câlins et un œil avisé pour l’autre. J’ai réussi l’amour sans déviance et sans excès. On réussit toujours ceux que l’on aime.