X

Recherches fréquentes

EDITO

Et si on lui tournait le dos?

26 août 2019

«Tourner le dos au mal du siècle». La formule sert de titre à un ouvrage que vous trouverez facilement en un clic ou deux sur le web, et qui ne peut être qu’un succès de librairie, 80% de la population suisse (dont l’auteur de ces lignes) souffrant à un moment ou un autre de maux de dos dans sa vie... Bien sûr, il est tentant de penser que cela n’arrive qu’aux autres, jusqu’au jour où la lombalgie vous surprend alors que vous êtes en train d’attacher vos chaussures ou de passer le sel à votre voisin. Les maux de dos sont sournois, car invisibles, souvent diffus et aux causes multiples. De la simple contraction musculaire à la hernie discale parfois paralysante, ils coûtent des millions, chaque année, à la société.

On oublie volontiers, au cours d’une journée ordinaire, les efforts que l’on demande à son dos et ce que l’on fait subir à sa colonne vertébrale. Y penser constitue déjà un premier pas vers la prévention. Car si de nombreuses douleurs dorsales relèvent du patrimoine génétique, il est heureusement possible de limiter les risques en intégrant dans son quotidien quelques règles de comportement. A 37 ans seulement, le professeur Mazda Farshad est déjà directeur d’une prestigieuse clinique zurichoise. Ce spécialiste de l’appareil locomoteur décortique pour nous les causes et les conséquences des maux de dos, en mettant l’accent sur la bonne attitude. Et en nous rappelant que marcher debout ne va pas de soi, puisque nous sommes le seul vertébré au monde à le faire! (lire notre Zoom).