X

Recherches fréquentes

Chronique

Le gras, et moi, et moi et moi

28 janvier 2019

Vous n’allez peut-être pas me croire, mais je n’ai jamais fait de régime (si un vague et non suivi d’action: «Zut, faudrait que je perde cinq kilos, pfff» ne compte pas bien sûr). Ce n’est pas mon truc, j’aime trop manger. Or, mi-octobre la sentence tombe: interdiction du moindre milligramme de (bon et mauvais) gras les trois prochains mois pour raison de santé. Easy, il suffit de lire les étiquettes! La réalité m’a vite rattrapée. Le restaurant? Un cauchemar de graisses cachées. Le poisson? Oui, mais maigre. Les œufs? Interdits. Le chocolat? Surtout pas. L’huile d’olive? L’ennemie jurée. Le fromage? Et puis quoi encore! Pas de crème, yogourts, biscuits, desserts, viennoiseries, croissants, avocats, pizzas, tartes, sushis, etc. Mais ce que cette période m’a appris, c’est que les conseilleurs ne sont pas les mangeurs: votre entourage peut vite vous taper sur les nerfs. Je ne compte plus les «T’as pensé à un écrasé de pommes de terre?», «Prends une banane, ça cale!» et autres «Grignote des radis quand t’as un creux». Je vous l’dis: c’est long, trois mois!