X

Recherches fréquentes

Livre
Culture

La fille qui avait retrouvé le nord

Amy, 32 ans, alcoolique repentie, raconte sa fragile remontée vers la lumière dans "L'Ecart", un roman autobiographique fort et touchant.

TEXTE
PHOTO
DR
22 octobre 2018

Amy, 32 ans, alcoolique repentie, raconte sa fragile remontée vers la lumière. La jeune femme a brûlé ses ailes à Londres, et retourne en quête d’un autre moi sur sa terre natale, où les éléments se déchaînent: les Orcades, un archipel balayé par les vents, au nord de l’Ecosse. Durant cet écart volontaire, elle part en quête d’un oiseau rare, le Roi caille, pour une société de protection de l’environnement, et se découvre une connexion inattendue avec la nature, elle qui préférait traîner dans les bars. Elle arpente en tous sens cette terre aux falaises battues par les flots et se redécouvre dans son caractère impétueux. Sans tabou et avec un véritable talent d’écriture, Amy Liptrot raconte dans "L'Ecart" comment chaque pas sur la voie de la sobriété est un exploit, et met des mots sur cet équilibre délicat. Sans cacher ses déboires et ses hontes passées, elle livre un récit autobiographique fort et touchant, entre fragilité et audace.

«L’Ecart» d’Amy Liptrot, Ed. Globe

http://www.editions-globe.com