X

Recherches fréquentes

Lifestyle

Méprise: n'est pas laurier qui veut

Faux amis Le laurier-rose et le laurier-tin ne sont pas plus laurier que rose ou thym. Repérer le vrai du faux peut se révéler fort utile, surtout si on compte les manger.

TEXTE
PHOTO
Getty Images, DR
09 octobre 2017

Pour identifier le vrai laurier, il suffit dy mettre son nez pour reconnaître lodeur typique.


Des lauriers du Portugal, assez mornes toute l'année, contre des lauriers-tins, avec des boutons, des fleurs ou des fruits en permanence. Nous avons décidéde changer la végétation des bacs de la cour d'honneur du Château de Prangins, Musée national suisse, où je travaille à temps partiel. Au moment où je place les nouvelles étiquettes me vient cette réflexion lapidaire: ces deux lauriers n'en sont pas!
Le premier, de la péninsule ibérique – en accord avec une partie de son nom – est un proche cousin du prunier; son nom scientifique Prunus lusitanica le classant plutôt dans la famille des rosacées. Quant au second, lauristinus des Romains, c'est une viorne qui trône dans la famille des chèvrefeuilles, donc ni celle des lauracées du laurier, ni celle des labiées du thym.

Toxique, botanique et historique

Faut-il ajouter une précision sur l'étiquette à l'inttention du visiteur-récolteur? À l'instar du peintre Magritte et de sa pipe, indiquer: «Ceci n'est pas un laurier»? Comme il n'y a pas de danger d'intoxication et qu'en plaçant ses narines sur la feuille du laurier-tin on se rend vite compte de sa méprise, j'y renonce. En présence du laurier-rose (Nerium oleander, famille de la pervenche), je n'aurais pas hésité à mettre le petit triangle à la tête de mort.
Le botaniste français Paul Victor Fournier rapportait dans son Livre des plantes médicinales et vénéneuses de France (en 1948), qu'en 1808, pendant la campagne d'Espagne, lors d'un bivouac, douze soldats de Napoléon faisaient rôtir des agneaux sur des broches de laurier-rose, huit sont morts et quatre intoxiqués graves. On tire les oreilles au botaniste grec Théophraste qui trois siècles avant J.-C. donne ce nom dans son Histoire des plantes, pour mettre cet oléandre au même rang qu'un rosier. Signalons qu'en matière de pseudo-lauriers-mais-vrais-toxiques, il faudra aussi se méfier du laurier-cerise et du laurier des bois.

Le noble sent bon

Forte de ses 2500 espèces, la famille des lauracées abrite des plantes aussi précieuses que le camphre, la cannelle, l'avocat, le bois de rose et le sassafras. Au bas des marches qui mènent de la cour au potager du Château, le visiteur pourra aller se frotter (les mains) au vrai laurier, laurier sauce qui respire, depuis la nuit des temps, le triomphe et la gloire, celui de la couronne du lauréat. Au Moyen-Âge, les nouveaux docteurs recevaient une couronne de baies (bacca) de laurier (laurea). Cette coutume du «baccalauréat» a donné son nom au titre nécessaire pour l'entrée à l'université. Marques de réussite confirmées par la précision universelle du nom scientifique: Laurus nobilis, le laurier noble!

Attention aux enfants
N'installez aucun laurier près de places de jeux d'enfants à cause d'éventuelles confusion et toxicité.

En bonne compagnie
Plantez le laurier sauce (Laurus nobilis) à côté du romarin, thym, hysope, estragon et autre sauge.

Le nom latin fait foi
Vérifiez toujours le nom scientifique (en latin) du laurier dont vous envisagez la plantation.

Fin des beaux jours
Les nuits sont de nouveau fraîches. Avant les premiers gels, il faut penser à rentrer ses plantes ou protéger celles qui passeront l'hiver dehors. Lauriers et autres bacs à fleurs peuvent être emballés dans les matelas en laine de mouton Oecoplan. Compostable, réutilisable et respirant, ce voile met vos protégées à l'abri du froid. Disponible en format 200 × 50 cm (21 fr. 95) ou 500 × 30 cm (49 fr. 95), en blanc ou en marron, chez Coop brico+loisirs.

www.bricoetloisirs.ch