X

Recherches fréquentes

Lifestyle

Le «rire» des animaux

Quand l'être humain se réjouit, il sourit. Ou il rit. C'est aussi le cas pour certains animaux: ils expriment leur bien-être et leur joie de différentes façons. Mais s'agit-il d'un «vrai» rire?

PHOTO
SP / Texte: Katalin Vereb
02 avril 2013

Quand on le chatouille, un chimpanzé se met à rire. Selon Aristote, cest le rire qui différencie lhumain de lanimal. Mais le singe rit aussi, des études lont prouvé. Un animal bien compris vous le rendra par sa bonne humeur. Comme un être humain. Lorsque les animaux rient, leur expression faciale se modifie autant que leur attitude corporelle (comme chez lhomme). Cest le cas des orques, ou épaulards. Les vaches expriment la joie en se mettant à galoper.

Selon Aristote, cest le rire qui différencie lhumain de lanimal. Mais le singe rit aussi, des études lont prouvé.

Un animal bien compris vous le rendra par sa bonne humeur. Comme un être humain.

Lorsque les animaux rient, leur expression faciale se modifie autant que leur attitude corporelle (comme chez lhomme). Cest le cas des orques, ou épaulards.

Reportage

Rire est un jeu d'enfant. C'est une aptitude innée chez l'homme qui a des effets bénéfiques sur la santé. Certains comportementalistes affirment même que chez l'homme, le rire a précédé la parole. Dans le langage non verbal, un visage souriant peut servir à éviter des conflits. Et du point de l'évolution, c'est dans une région très ancienne du cerveau qu'est située la zone responsable du rire. Pour de grands éclats de rire, le corps doit travailler davantage que pour exprimer un sourire. Quantité de muscles entrent alors en jeu, le visage se déforme, le diaphragme bouge, le pouls s'accélère, stimulant la circulation.

Le célèbre philosophe grec Aristote affirmait que c'est bien le rire qui nous différencie des animaux. Certitude remise aujourd'hui en question par des scientifiques. En effet, des études montrent que certains animaux rient quasiment de la même façon que les êtres humains. La comportementaliste et biologiste Marina Davila-Ross est spécialisée dans le comportement des singes, notamment dans leur expression faciale. Elle est convaincue que certaines espèces sont capables de rire, en particulier les chimpanzés: des muscles semblables à ceux de l'homme provoquent des mimiques identiques. La docteure Davila-Ross a démontré que le rire des singes est de nature aussi communicative que chez les humains.

Il est bien clair que les chimpanzés ne se racontent pas des gags entre eux. Ni les comprennent. Mais on peut les faire rire quand on les chatouille. C'est la méthode appliquée par la zoologue Elke Zimmermann, professeure à Hanovre, associée à Marina Davila-Ross et au docteur Michael J. Owren, sur des orangs-outans, des gorilles, des chimpanzés, des bonobos et des enfants. Afin d'établir une base de données et de pouvoir procéder à des comparaisons via des moyens informatiques, l'équipe a chatouillé tout ce petit monde pendant près de dix ans. Résultat: ces singes rient bel et bien. Mais leur rire sonne différemment. Même si les sons émis par les chimpanzés et les bonobos se rapprochent étonnamment de ceux de l'homme. Comme par hasard, ces animaux sont génétiquement très proches des hommes.

Il faut avouer que l'expression faciale d'un singe qui éclate de rire est comparable à la nôtre. Chez le singe, on parle dans ce cas de «visage enjoué», comparable à notre sourire: en faisant cela, les animaux signalent que leurs intentions ne sont pas belliqueuses, par exemple.

Qu'en est-il des autres espèces? Les rats rigolent aussi quand on les chatouille. Le scientifique Jaak Panksepp, de l'Université Bowling Green State, dans l'Ohio (E.U.), l'a démontré en captant l'émission d'ultrasons émis par les rats lorsqu'ils jouent entre eux, et qu'ils prennent du plaisir à le faire. Toutefois, il serait faux d'extrapoler ces résultats à d'autres spécimens du règne animal.

En découvrant sa dentition, le singe indique le rire, mais ce n'est pas le cas du chien, par exemple. Il s'agit ici plutôt d'un avertissement. Il existe d'innombrables photos qui montrent des «sourires» animaux, mais il ne s'agit souvent que de mimiques inhérentes à leur morphologie. D'autant que l'attitude corporelle joue un grand rôle, comme chez l'homme. Quand les vaches éprouvent de la joie, elles peuvent se mettre à courir, mais leur expression faciale ne changera pas.

La communication avec les animaux fonctionne principalement de façon non verbale. C'est pourquoi il est conseillé, auprès des animaux domestiques, d'étudier leur comportement dans des situations différentes. D'une bonne communication dépend en effet le bien-être de tout le monde… et c'est alors seulement que fuseront les rires!

Semaines de rabais chez Coop

Quiconque a un chien ou un chat veut le meilleur pour son animal. On lui souhaite d'être heureux, c'est-à-dire en bonne santé et à l'aise dans son environnement familial (sa meute). Pour arriver à ce résultat, il faut une bonne nourriture et des soins adaptés, aussi en ce qui concerne la dentition.

Les amis des animaux se réjouiront donc des semaines «Pour l'amour des animaux»: du 4 au 6 avril, vous pourrez consulter nos spécialistes auprès de stands spécialement dressés dans trente-
cinq supermarchés Coop, à propos de la nourriture et de l'hygiène dentaire de vos protégés à quatre pattes. Pour savoir où trouver ces stands, tapez le lien ci-dessous.

Et profitez d'un rabais de 20%, du 2 au 14 avril, sur tous les produits Whiskas, Sheba, Kitekat, Catsan, Dreamies, Perfect Fit, Cesar, Pedigree et Frolic.

Infos des semaines «Pour l'amour des animaux»

Concours

Les plus originales seront publiées sur le site Internet de «Coopération».

Prix. Trois participants seront tirés au sort pour gagner trois mois de nourriture, Whiskas ou Pedigree.

Date limite d'envoi. Lundi, 15 avril 2013, 16 h.

Envoyez vos photos avec vos coordonnées à:
webpublisherce@coop.ch