X

Recherches fréquentes

Loisirs

Bordeaux: la sublime a pris de la bouteille

Voyage de lecteurs Accompagnez-nous dans une ville au lustre médiéval retrouvé et dans une région bénie du dieu Bacchus. Ici, quand le vin est tiré, il faut vraiment le boire!

TEXTE
PHOTO
Château d'Yquem, Atout France, Croisieurope
03 novembre 2014

Le mythique Château dYquem (ci-dessus) et la ville de Bordeaux, qui ne cesse de sembellir, à droite.


Bordeaux, c'est la porte d'entrée de toute une région dédiée aux vins. Et quelle porte d'entrée! Sous l'impulsion du maire actuel et ancien Premier ministre Alain Juppé, la cité a retrouvé son lustre du XVIIIe siècle ces quinze dernières années à la faveur de (très) grands travaux. Les bâtiments et les façades ont été qui rénovés, qui liftés, qui nettoyés pour être soigneusement mis en valeur.

Il fait bon, en outre, se perdre dans les petites ruelles pavées d'où un attelage avec cocher en droite provenance du passé peut surgir à tout moment. C'est en tout cas l'impression que l'on a. Et lorsque la nuit tombe, l'atmosphère devient carrément magique grâce à un éclairage subtil qui rehausse encore le charme du chef-lieu de la région d'Aquitaine.
Le quai des Chartrons, qui longe la Garonne, est devenu un véritable espace (quelle place!) de bien-être et de promenade, où cyclistes, joggeurs, marcheurs et skateboarders se côtoient en toute décontraction. De jour comme de nuit. À l'année ou presque. Il faut dire que Bordeaux jouit d'un microclimat, qui fait qu'elle est agréable à visiter chaque saison, même si la température peut parfois s'afficher caniculaire en été.

La région élargie est bénie des dieux, ou de Bacchus à tout le moins, puisque les vins qui en sont issus appartiennent au cercle fermé des plus connus de la planète. Il suffit de citer quelques noms, parmi lesquels Château d'Yquem ou Mouton Rothschild, pour voir scintiller des étoiles dans l'œil du consommateur régulier ou épisodique. Ce qui est constitutif de leur aura, c'est, à côté de leur qualité, qu'ils sont étroitement liés à un certain prestige, à l'art de vivre à la française et aux magnifiques châteaux et domaines qui les abritent. L'amalgame est attirant comme un diamant. Et le nectar n'est jamais aussi bon que lorsqu'il est dégusté dans son cadre enchanteur.      
Ça tombe bien, nous vous emmenons en terre de culture, d'histoire, de bonne chère et de breuvages exquis. Tous les goûts sont dans la nature. On ne saurait mieux dire.

Site incontournable
En balade dans le Bordelais, un crochet par Saint-Émilion s'impose pour s'enivrer d'architecture.

Saint-Émilion. Un vin, bien sûr, mais aussi une bourgade extraordinaire de 2000 âmes. L'exportation dans le monde entier du vin issu de cette perle française et de ses environs attise forcément la curiosité des touristes. C'est pourquoi cette cité est devenue l'une des plus visitées du Bordelais. À juste titre.
Le regard est d'emblée happé par l'architecture, en forme d'amphithéâtre, de Saint-Émilion. La découverte de son église monolithe, unique au monde, est un passage obligé. C'est le cas de le dire, car elle donne accès à 70 hectares de galeries souterraines…
À partir du clocher, que l'on atteint après avoir grimpé quelques rues escarpées, le point de vue est à couper le souffle.
Pour l'anecdote, un café en terrasse lové dans un écrin de (vieilles) pierres, invite à admirer la tradition troglodyte de la bourgade.
Est-ce étonnant si Saint-Émilion appartient au patrimoine de l'Unesco?

Château du Raux

Haut-Médoc Cru Bourgeois
C'est au cœur du Médoc, à proximité de la Gironde, que se situe le Château du Raux, dont l'exploitant est la famille Bernard. Cette maison du XVIIIe siècle est une propriété de 30 hectares d'un seul enclos, dont 20 hectares de vigne. Les plants sont de cabernet sauvignon et de merlot.

Raux Haut-Médoc Cru Bourgeois, 75 cl, dans les magasins Coop en action, 9 fr. 95 (voir aussi l'article)

Programme

Jour 1
Suisse – Bordeaux
À 15 h, départ du vol direct Darwin Genève–Bordeaux. À l'arrivée, accueil par votre guide François Kneuss suivi d'un tour d'orientation de la ville. Dîner dans une brasserie de Bordeaux.

Jour 2
Le Médoc
Départ pour la visite du Médoc en passant par Saint-Estèphe, Pauillac, Saint-Julien, Margaux. Visite du Château Giscours. Déjeuner champêtre. Après-midi, visite du Château Mouton Rothschild.

Jour 3
Saint-Émilion
Visite de la ville de Saint-Émilion, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. Déjeuner dans le vignoble. Après-midi, visite du Château Beau-Séjour Bécot.

Jour 4
Le Sauternais
Visite de Château d'Yquem où est produit l'un des vins liquoreux les plus prestigieux du monde. Continuation pour l'Entre-deux-Mers où vous êtes reçus en amis dans une demeure authentique de la région pour l'apéritif suivi du
déjeuner au vignoble.

Jour 5
Bordeaux
Matinée libre à Bordeaux. En début d'après-midi, départ pour le bassin d'Arcachon. Visite du parc ornithologique, de la Ville d'hiver d'Arcachon et de la dune du Pilat.

Jour 6
Arcachon
Découverte du bassin d'Arcachon avec Thierry à bord de sa pinasse (bateau). Arrêt déjeuner sur le banc de sable d'Arguin.

Jour 7
Arcachon – Bordeaux
Journée libre pour profiter de la plage, puis transfert à l'aéroport.
A 17 h 45, départ du vol direct Easyjet Bordeaux–Genève.

Dates
22.06.–28.06.2015
31.08.–06.09.2015

Prix 2785 fr.
Supp. chambre indiv. 290 fr.
Supp. petit groupe (16–19 pers.) 200 fr.
Ass. annulation: 109 fr.

Prestations comprises
Vols directs, 6 nuitées (petit-déj. inclus), guide Frantour durant tout le séjour, repas et autres prestations mentionnées, documentation de voyage. (Programme sous réserve de modifications)